Libérer les oeuvres tombées dans le domaine public des droits voisins. C'est l'objectif que s'est fixé MusOpen, un site web favorable à la musique libre. Une collecte de fonds a été lancée pour réunir 11 000 dollars et ré-enregistrer des symphonies de grands musiciens tels que Beethoven, Brahms ou encore Tchaïkovski.

En 2008, le site MusOpen s’était fait connaitre en lançant une opération très originale. Aaron Dunn, le fondateur du site, a initié une collecte de fonds auprès des internautes. Son objectif était simple : ré-enregistrer des œuvres de la musique classique tombées dans le domaine public pour ensuite les proposer gratuitement et librement aux internautes.

Comme nous l’expliquions il y a deux ans, une œuvre musicale passe dans le domaine public 70 ans après la mort de son auteur. Or, des droits voisins des droits d’auteur peuvent s’appliquer sur les enregistrements sonores de ladite œuvre. En pratique, il est donc courant de voir des œuvres tombées dans le domaine public continuées à être exploitées à travers le jeu des droits voisins.

Deux ans plus tard, MusOpen a bien avancé. L’Electronic Frontier Foundation rapporte que le site a ouvert une page Kickstarter pour accélérer la levée de fonds afin « d’engager un orchestre de renommée internationale pour enregistrer et libérer les droits des symphonies de Beethoven, Brahms, Sibelius et Tchaïkovski« . Le seuil à atteindre est de 11 000 dollars avant le 14 septembre prochain. Ils en sont à 8 328 dollars. Cette somme permettra de payer l’orchestre pour qu’il joue les différentes symphonies.

En échange, les musiciens de l’orchestre devront accepter de renoncer à leurs droits sur les enregistrements réalisés. Pour l’heure, seule la musique classique est concernée par cette opération, dans la mesure où il s’agit d’une forme musicale suffisamment ancienne pour que de nombreuses œuvres soient déjà tombées dans le domaine public. Mais à terme, des musiciens et des artistes d’autres genres pourraient être concernés.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés