La version 1.1 de VLC est désormais disponible au téléchargement. Si elle apporte sans surprise son lot de nouveautés et de correctifs, elle voit aussi la fin du service SHOUTcast. En effet, les développeurs du projet VideoLan ont annoncé avoir subi d'importantes pressions de la part d'AOL pour retirer cette fonctionnalité.

Après plusieurs mois d’attente, VideoLan a finalement mis fin aux attentes en rendant public la dernière version majeure de son célèbre lecteur vidéo. Estampillé 1.1, le logiciel apporte à l’utilisateur son lot de nouveautés et de correctifs. Mais cette année, cette nouvelle branche se trouve plongée dans une polémique avec AOL.

En effet, les instigateurs du projet VLC ont dévoilé sur le site officiel du projet avoir été contraints de retirer une fonctionnalité de leur lecteur multimédia, suite à des pressions exercées par AOL. Et dans les notes de version du logiciel, nous apprenons qu’il s’agit du « service de découverte SHOUTcast« .

Très concrètement, SHOUTcast est le nom donné à un protocole et d’un serveur de diffusion dédié à la webradio et à la webTV. Conçu par la société Nullsoft (rachetée au passage par AOL en 1999), le protocole peut être utilisé à travers un logiciel capable de gérer les flux audio ou vidéo, comme VLC, en entrant simplement l’adresse IP et le port du serveur.

Comme l’explique les développeurs de VLC, jusqu’à présent « SHOUTcast Radio était un site web permettant d’accéder à un répertoire de stations de radio disponibles sur Internet« . Grâce à une répartition de ces stations dans différentes catégories, l’utilisateur pouvait alors facilement découvrir de nouvelles radios en fonction de ses préférences.

L’outil semblait connaitre un certain succès, puisque selon les retours glanées par VLC, la présence de SHOUTcast était manifestement une des fonctionnalités les plus prisées du logiciel.

Or, VideoLan accuse AOL d’avoir entravé le bon développement du logiciel, en conduisant les développeurs a retiré cette fonctionnalité. Pour la conserver, VideoLan aurait dû suivre les directives du géant américain et se conformer à une licence contraire au logiciel libre.

De plus, cette licence aurait introduit un logiciel espion dans le navigateur web de l’internaute, comme le stipule point 6.6 : « vous vous engagez à promouvoir la barre d’outils SHOUTcast Radio sur votre site web et dans la documentation […]. Si le produit est un logiciel à télécharger, vous acceptez de regrouper la barre d’outils SHOUTcast Radio avec le logiciel« .

Pressés par les nombreuses injonctions, les développeurs de VideoLan étaient face à une situation impossible : céder aux pressions pour conserver une fonctionnalité au risque de trahir la confiance des utilisateurs dans le projet VLC. Dans ces conditions, impossible de conserver le support initial de SHOUTcast Radio.

VideoLan a donc tranché. De deux maux, il faut choisir le moindre dit le proverbe. Cela n’entravera évidemment pas les développements futur du logiciel. Mais cela prive l’utilisateur final d’une fonctionnalité importante. Cependant, une solution alternative existe : IceCast.

Il s’agit d’un répertoire libre équivalent à SHOUTcast. Et VideoLan de suggérer « si vous aimez une station de radio actuellement listée dans le répertoire SHOUTcast, merci de bien vérifier qu’elle est également disponible dans le répertoire IceCast. Et informez donc le propriétaire de ladite station comment AOL traite leurs contenus« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés