Des serveurs du groupe "Darkside" ont été saisis la semaine dernière en Suède, dans le cadre d'une opération qui a conduit à l'arrestation de trois de ses administrateurs.

Le blog TorrentFreak rapporte que les autorités suédoises ont procédé la semaine dernière à l’arrestation de quatre hommes d’une quarantaine d’années, suspectés d’être les administrateurs des serveurs warez d’un groupe pirate majeur baptisé « Darkside ». Un seul des quatre suspects a été remis en liberté.

La police suédoise a effectué les perquisitions mercredi et jeudi dernier dans les environs de Stockholm et Västerà
s, et découvert des serveurs. L’enquête a d’abord été menée par l’Antipiratbyrà
n, l’organisation anti-piratage suédoise, qui a traqué des adresses IP pendant plusieurs mois. Elle a ensuite transmis le dossier aux autorités judiciaires en février dernier.

L’Antipiratbyran estime qu’il s’agit de la plus importante saisie de serveurs pirates en Suède et probablement en Europe. Selon Henrik Pontén, qui dirige le groupement d’industries du disque et du cinéma, les serveurs de Darkside auraient hébergé 130 téra-octets de films suédois et étrangers. Ces serveurs « root » sont généralement utilisés par les groupes warez pour distribuer les contenus piratés en primeur au cercle très restreint de leurs membres, qui les dispatchent ensuite sur les newsgroups, serveurs FTP et autres réseaux P2P. Les fermer, et arrêter leurs administrateurs, c’est donc porter un gros coup à la distribution de fichiers piratés.

Selon Henrik Pontén, ce coup de filet « a un effet direct et important sur le nombre d’infractions » au droit d’auteur. « Par extension, ça veut dire que les travailleurs culturels ont l’opportunité d’être payés pour leurs œuvres et que nous, consommateurs, avons un accès continu à la production culturelle« , se réjouit-il.

Nous avons cependant vu régulièrement par le passé ce type de coups de filet (notamment un très important en 2004), qui n’ont eu qu’un effet très temporaire sur la disponibilité des fichiers piratés. La nature ayant horreur du vide, la place laissée vacante par un groupe warez démantelé est immédiatement prise par un autre groupe qui y voit l’opportunité de se faire un nom.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés