Mise à jour : La société Bookeen qui commercialise le lecteur nous précise qu’il ne s’agit pas d’un accord en marque blanche. ILV ne lance donc pas ses propres lecteurs comme nous l’avions écrit, mais revend les nouveaux lecteurs Cybook Opus de Bookeen pré-remplis avec des contenus proposés par l’éditeur.

Article du 7 mai 2010 – Comment l’éditeur InLibroVeritas, qui propose exclusivement des œuvres libres de droits et sous des licences libres qui autorisent leur téléchargement gratuit, peut-il survivre à la croissance spectaculaire du livre électronique ? Aux Etats-Unis, Amazon vend déjà plus de livres pour son Kindle que d’ouvrages en papier. Mais jamais à court d’initiative, InLibroVeritas a tout simplement décidé de lancer sur le marché son propre e-Reader, en respectant cependant sa philosophie fondamentale.

Fabriqué par la société française Booken, l’e-Reader InLibroVeritas Opus est basé sur un firmware libre, et ne permet la lecture que d’ouvrages garantis 100 % sans DRM. Compatible avec Windows, Mac et Linux, il fonctionne lui-même sous Linux (les sources sont distribuées). « En le choisissant vous faites le choix de supporter deux entreprises françaises qui ont clairement opté pour un avenir ouvert, des technologies libres, des arts libres, allant à contre courant des majors mondiales« , explique Mathieu Pasquini, fondateur des éditions ILV.

« C’est choisir les licences de libre diffusion, la diversité culturelle, l’innovation éditoriale, une autre vision de la diffusion de la culture et du savoir« . Aucun risque, contrairement au Kindle, de voir des livres supprimés à distance parce que des droits d’auteur n’ont pas été respectés par le vendeur.

L’e-Reader est proposé 199 euros, avec 7 coloris différents et cinq « thèmes d’œuvres pré-installées ».

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés