L’iPad n’est pas seulement l’ennemi de l’interopérabilité et de l’ouverture. Il est aussi une menace pour la bonne santé de ses utilisateurs. C’est ce qu’affirme la directrice du centre d’études sur les troubles du sommeil de l’université de Californie. Selon Frisca Yan-Go, l’utilisation tardive de la tablette tactile d’Apple peut entrainer une inhibition de la mélatonine, l’hormone chargée de régler les rythmes biologiques de l’individu.

Selon elle, c’est l’éclairage artificiel de l’iPad qui serait en cause. En effet, son émission empêcherait le cerveau de produire cette fameuse hormone du sommeil. Si c’est une mauvaise nouvelle pour Apple, on peut légitimement imaginer que ce problème concerne les autres tablettes tactiles du marché. Sauf qu’en réalité, c’est un peu plus compliqué que ça. Selon le Los Angeles Times, un appareil comme le Kindle utilise comme écran une technologie d’affichage par papier électronique.

Il s’agit une méthode d’affichage cherchant à imiter autant que possible l’apparence d’une feuille de papier imprimée, sans émettre de lumière. Ainsi, même en plein soleil, le contenu affiché reste lisible par l’utilisateur. Et si le contraste limité du Kindle peut entrainer une fatigue oculaire, Frisca Yan-Go estime que c’est un souci moins important qu’un dérèglement du sommeil.

Par ailleurs, si les écrans reposant sur une technologie d’affichage par papier électronique n’offrent pas le même contraste que les livres imprimés en haute qualité, mais ils sont tout de même meilleurs qu’un livre de poche imprimé sur du papier bon marché.

Dès lors, c’est une affaire de choix : soit on opte pour l’iPad qui offre un contraste de très bonne qualité, au risque d’avoir quelques difficultés à s’endormir, soit on choisit le Kindle au contraste limité, mais qui n’affecte pas le sommeil

Toutefois, soulignons qu’il est sans doute encore un peu trop tôt pour affirmer que l’iPad entraine nécessairement une chute de la production de la mélatonine chez les utilisateurs de la tablette. D’autant que cette question peut certainement être élargie à l’ensemble des écrans du même type, que ce soit sur des téléphones portables ou des écrans d’ordinateurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés