Le tombeur de l’iPhone et de la PlayStation 3 a encore frappé. Après avoir cassé les protections du smartphone d’Apple et contribué au piratage de la console de salon de Sony, GeoHot a publié un court billet sur son blog, en diffusant une première photo d’un iPad jailbreaké avec sa fameuse application Blackra1n. Et si pour l’heure, le célèbre hacker n’a pas dévoilé sa méthode ou mis à disposition son utilitaire, le message est limpide : « I make it ra1n on them… iPads« .

Fin mars, GeoHot avait laissé entendre que son outil allait fonctionner avec les dernières versions du système d’exploitation mobile d’Apple, l’iPhone O.S., à savoir la version 3.1.3 et 3.2. Or, si la première version concerne les différentes gammes de l’iPhone, l’autre est uniquement dédiée à la tablette tactile conçue par Apple. En clair, les protections actuelles mises en place pour protéger l’iPad ne seraient plus suffisantes pour contrer l’utilitaire de GeoHot.

Dans la course du jailbreak de l’iPad, George Hotz n’est pas seul. Certains ont même obtenu un premier résultat assez prometteur. C’est le cas d’un des membres de l’iPhone Dev Team qui a obtenu un accès racine à l’appareil, via le protocole SSH. L’exploit était d’autant impressionnant qu’il est survenu à peine 24 heures après le lancement officiel du produit sur le territoire nord-américain. Cependant là encore, la solution n’a pas encore été diffusée au public.

Cependant, George Hotz a manifestement une certaine avance, puisque la photo nous montre également la plate-forme alternative Cydia à l’écran. Dès lors, on peut supposer que non seulement le jailbreak fonctionne bien, mais qu’en plus il sera très facilement utilisable par les possesseurs de l’appareil.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés