Canal+ a annoncé mercredi le lancement prochain d’un téléviseur « connecté » fabriqué par TCL (Thomson), qui intègrera son offre de vidéo à la demande. A l’instar des nouveaux téléviseurs proposés par Samsung, Philips, Sony, Pioneer et la quasi totalité des fabricants, le dernier né de la filiale de Thomson pourra se connecter à Internet et télécharger les films, sans passer par un ordinateur ou le boîtier TV du fournisseur d’accès à Internet.

Commercialisés entre 750 euros (82 cm) et 900 euros (102 cm), les téléviseurs HD TV 1080p LCD Thomson mywishTV permettront ainsi un accès direct au catalogue de vidéo à la demande de Canal+, CanalPlay (7.000 vidéos dont 3.500 films). C’est le contrôle de la chaîne de distribution poussée à son extrême, du producteur au consommateur.

La connexion se fait par réseau câblé Ethernet, ou en Wi-Fi, et les films sont ensuite stockés dans une mémoire Flash interne de 4 Go. Toutefois le communiqué commun des deux groupes précise que le téléviseur est doté d’un lecteur de cartes mémoire SD, qui permettra à ceux qui le souhaitent de télécharger un plus grand nombre de films et de constituer une vidéothèque. Pas question, cependant, de faciliter la copie des films. Tout est sous contrôle, grâce à la technologie de DRM CI+ que Canal+ exploite déjà sur ses boîtiers TNT, et sur les téléviseurs dotés du label Canal Ready.

En éliminant l’ordinateur et le magnétoscope, Canal + espère freiner voire arrêter le piratage des films qu’il diffuse sur ses chaînes et son service de VOD.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés