(CC robotography)

Le député Christian Paul s’était ému ce matin que la commission des affaires culturelles n’avait prévu qu’une demi heure pour l’étude de quelques 800 amendements, soit 2 secondes par amendement. Finalement, les députés UMP ayant été déserté la commission qui était programmée à 9 heures ce mardi matin, c’est de 14h à 15h que devaient être examinés les amendements déposés par les députés. 4 secondes par amendement. Chouette.

Mais il n’aura finalement fallu finalement que 17 petites minutes aux députés de la commission des affaires culturelles pour donner son avis sur les 818 amendements déposés. Soit 1,25 seconde par amendement. Ou, comme le calcule Ecrans, 3500 am/h.

Le député UMP Lionel Tardy fait sur son blog le compte rendu de la réunion. Effrayant :

14 heures 03 : A peine 9 députés présents, l’ouverture des débats est retardée.

14 heures 05 : Arrivée du rapporteur

14 heures 07 : Annonce de la composition de la CMP (présence de Gosselin et Tabarot pour l’UMP)

14 heures 08 : C’est parti pour l’abattage … aucun débat pour l’instant. Vote négatif sur l’amendement 640.

14 heures 09 : Le rapporteur est favorable au 642.

14 heures 10 : Amendements 748 à 756 (je crois, ça va très vite), Riester réserve sa réponse, veut vérifier les éléments, veut approfondir : donc défavorable pour l’instant car n’a pas eu le temps d’analyser. Vote : … ils sont adoptés.

14 heures 15 : 20 députés présents

14 heures 17 : L’abattage se poursuit : je n’ai pas défendu mes amendements 7, 8 et 13

14 heures 20 : La présidente de la commission communique les décisisons de la commission des finances concernant les amendements irrecevables : il s’agit des amendements 182 à 190, 540 à 548, 558 à 556, 594 à 602, 842 et 844, ainsi que le 13.

14 heures 21 : Fin de l’examen des 800 amendements ….

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés