TorrentValley n’est plus. Le site de liens BitTorrent, qui faisait partie des plus populaires au monde, a été fermé par les autorités bulgares. Les serveurs du site ont été saisis en collaboration avec les services de l’Association Bulgare des Producteurs de Musique, qui défend les droits des producteurs de disques en Bulgarie et aurait fourni des « preuves » de la culpabilité du site.

Ca n’est pas la première fois que la Bulgarie s’attaque aux sites de liens BitTorrent, puisque déjà en 2006 l’administrateur du site Arenabg.com, le plus gros tracker Bittorrent du pays à l’époque, avait été arrêté par les autorités. Mais l’administrateur avait dû être libéré après que la justice a jugé qu’il n’y avait pas de réelle base légale contre les sites de liens BitTorrent. Peu soucieux de ce détail, le ministère de l’intérieur avait alors ordonné à l’ensemble des fournisseurs d’accès à Internet de bloquer l’accès au site, provoquant une manifestation populaire dans les rues de Sofia.

La saisie des serveurs de TorrentValley, qui reçoit des millions de visiteurs chaque jour, pourrait aboutir au même résultat. En Espagne, l’ordre de fermeture du site TodoTorrents.com qui avait lui aussi été fermé en 2007 en suivant les indications du lobby du disque, a été annulé ce mois-ci. Il a été jugé que le fait de fournir des liens BitTorrent sans héberger soi-même les œuvres n’était pas une contrefaçon.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés