A défaut de réussir à fermer les plus grands sites de liens BitTorrent internationaux (The Pirate Bay, Mininova, IsoHunt, Monova…), l’industrie culturelle met la pression sur les plus gros sites locaux. Après l’Italie qui a réussi à obtenir la fermeture de Colombo-BT, c’est la Lettonie qui obtient la tête de File.lv, le plus gros site BitTorrent letton. L’opération a été menée main dans la main par l’Association des Producteurs de Musique Lettons, et par la Police Economique de Lettonie.

Le site qui comptait 100.000 membres a été fermé, et deux de ses administrateurs ont été arrêtés. Trois serveurs auraient été saisis, selon l’hébergeur.

D’après les rapports de la presse lettonne, l’un des administrateurs, FileX, aurait reçu en 2007 une lettre d’une société de médias allemande lui demandant de fermer File.tv. Après refus, la société aurait menacé de porter plainte si le site n’était pas au moins inaccessible depuis des adresses IP allemandes.

Il y a un an, un colloque avait eu lieu entre la Police Economique et les procureurs du pays, pour voir comment le piratage sur Internet pouvait être combattu en conformité avec la loi. L’un des intervenants était Jeremy Banks, le directeur des opérations antipiratage de l’IFPI, la Fédération Internationale de l’Industrie Phonographique. Une intervention visiblement fructueuse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés