Il y a un an, Electronic Arts lançait dans une assez grande discrétion la bêta de The Sims On Stage, une communauté en ligne où les internautes peuvent partager leurs talents artistiques divers et variés à travers la chanson, la poésie ou le théâtre, grâce à leurs micros et webcams. Ce genre de sites, comme les émissions de télévision populaires comme La Nouvelle Star ou N’oubliez pas les paroles ont l’avantage de nous rappeler qu’au delà de la poignée d’artistes-interprètes qui signent des pétitions dictées par leur maison de disques, existent des milliers d’amateurs qui chantent aussi au moins aussi bien que les « artistes » de profession, et que l’art musical ne disparaîtra pas sous les cendres du droit d’auteur, si un tel autodafé devait un jour avoir lieu à force d’allumer des braises.

Mais ces sites et ces émissions reposent encore en très grande partie sur le catalogue des majors de l’industrie du disque, qui limitent drastiquement leur exploitation. Assez curieusement, EA vient ainsi de prévenir les utilisateurs de The Sims On Stage qu’il ne sera plus possible d’enregistrer certaines chansons en karaoké avec la webcam activée, « à cause d’un développement récent de nos licences de chansons« . Pour une raison qui nous échappe, l’enregistrement audio reste possible, mais pas la vidéo. C’est dire si les droits sont charcutés et négociés avec une extrême étroitesse.

Plutôt de que renégocier les licences, à un tarif sans aucun doute supérieur, l’éditeur américain a donc préféré couper purement et simplement la fonctionnalité, et supprimer les vidéos qui avaient été enregistrées, remplacées par des slideshow. C’est ça, le progrès selon l’industrie du disque.

Heureusement, ils n’ont pas encore trouvé le moyen de vous interdire de chanter sous la douche.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés