Dans cette news, nous vous indiquions que la RIAA étendait son contrôle au réseau MP2P. Quelques jours après, c’est au tour de Gnutella d’apparaître dans la « liste noire » de la RIAA.

Apparemment, la RIAA ne semble pas vouloir baisser son rythme de croisière depuis l’arrivée au pouvoir de son nouveau président et lobbyiste Républicain, Mr. Carry Sherman ; bien au contraire.

En l’espace de quelques jours deux nouveaux réseaux qui passent sous « surveillance active », ce n’est pas rien ! Preuve que l’offensive couve depuis un certain temps et qu’il est fort possible qu’elle soit encore étendue dans les prochains jours.

Piolet, Blubster, RockitNet, KaZaa, Grokster ; Ajoutez y maintenant Bearshare, Limewire et Shareaza, et vous aurez précisément la liste des 8 logiciels de P2P à éviter si vous désirez partager de la musique aux USA. Enfin, pour le moment …

Alors, à qui le tour ? et à quand des noms issus des réseaux Metamachine (eDonkey/eMule/overnet), Bittorrent ou encore Directconnect ? Doucement mais sûrement, cette « police du P2P » se met en place aux USA … et peut-être bientôt chez nous, qui sait !