Le navigateur web Vivaldi, disponible depuis 2016 sur ordinateur, arrive enfin sur mobile. Pour l'instant, une version bêta sur Android est disponible.

Google Chrome et Safari d’Apple sont loin d’être les deux seuls navigateurs disponibles pour accéder au web. Derrière ces deux poids lourds, qui se partagent la quasi-totalité du marché avec Microsoft Edge, Mozilla Firefox et Opera, existe une ribambelle d’autres solutions plus modestes qui tentent de se faire une place parmi les Grands. C’est le cas de Brave,  mais aussi de Vivaldi.

Vivaldi, justement, connaît en cette rentrée 2019 une évolution notable : le voilà qui arrive enfin sur mobile — trois ans après la sortie de la première version du logiciel sur ordinateur (Windows, Mac et Linux) !

À l’heure où la consultation des sites se fait aussi massivement depuis un smartphone, il était grand temps de se décliner sur Android et iOS ! Toutefois, pas d’emballement : les débuts sont modestes : iOS n’est pas encore proposé et il ne s’agit que d’une version bêta sur Android. Vivaldi n’a pas encore communiqué de calendrier sur l’arrivée de Vivaldi sur iOS ni quand la version finale sera prête pour Android.

Vivaldi capture et accessibilité
Capture d’écran et accessibilité. // Source : Vivaldi

Vivaldi décline ses fonctionnalités sur mobile

Mais même s’il ne s’agit que d’une mouture pas encore tout à fait finalisée, elle est déjà en mesure de proposer toutes les fonctionnalités que l’on peut attendre d’un navigateur web contemporain : navigation privée, gestionnaire de téléchargements, captures d’écran, synchronisation sécurisée, réouverture d’onglets récemment fermés, affichage allégé pour la lecture, ou bien gestionnaire des favoris.

Le détail peut être consulté sur le site officiel du projet.

Vivaldi se flatte également de proposer la prise de notes, une « fonctionnalité [qui] n’est proposée par aucun autre navigateur » — en tout cas, nativement. Cet outil, « fourni en exclusivité par Vivaldi », sert à noter toutes sortes de choses pendant sa navigation, mais sans l’interrompre pour ouvrir une application dédiée. Celles-ci peuvent ensuite être parcourues et transmises aux autres instances Vivaldi.

L’accès à Vivaldi sur Android nécessite l’emploi de la version 5 du système d’exploitation (Android Lollipop). Bêta oblige, des bugs pourraient se manifester pendant l’utilisation du navigateur. Notez aussi que l’application n’est pas encore prête pour un usage sur tablette : l’adaptation de l’interface est en cours, précise Vivaldi. La disponibilité finale de Vivaldi sur Android sera annoncée ultérieurement.

Partager sur les réseaux sociaux