Jusqu'à la mi-septembre, la Fnac lance une vague de promotions permettant de réduire le prix de 5 à 15 % d'une sélection de PC ultra-portables équipés de processeurs Intel. Voici quelques appareils qui méritent votre attention.

Les transports en commun redeviennent bondés, vos traces de bronzages s’étiolent et Michel Drucker réapparaît à la télé. Pas de doute, c’est la rentrée, une période propice aux emplettes. De nombreux marchands lancent des offres sur leurs produits, à commencer par la Fnac, qui propose actuellement de -5 à – 15 % sur une sélection d’ultraportables équipés de processeurs Intel  (prix adhérent Fnac), mais aussi – 15 % sur les appareils Surface.

Voici cinq PC portables (tous sous Windows 10) très fréquentables, dont les prix vont de 600 à 1550 euros.

HP Pavilion 14 : un pack complet pour bien démarrer

Ce n’est pas forcément le PC le plus beau ni le plus léger (1,59 kg) de cette sélection, mais le HP Pavilion 14 à sans aucun doute l’avantage de la polyvalence. Équipé d’un processeur Intel Core i5 8250U, d’un GPU Intel UHD 620 et de 8 Go de RAM, il peut effectuer la plupart des tâches qu’on lui confiera sans broncher, que ce soit dans le domaine de la bureautique ou des loisirs multimédias. Sa dalle IPS de définition Full HD, qui dispose d’un angle de vision de 178°, est parfaite pour regarder des vidéos en streaming (ou non), tandis que ses deux haut-parleurs HP ont été conçus en partenariat avec Bang & Olufsen (B&O Play) pour un un son riche et naturel.

Au-delà de la machine en elle-même, ce PC est inclus dans un bundle comprenant une housse de transport réversible, une souris HP Z3200, ainsi qu’un pack Office Famille et Etudiant 2019. Une offre tout-en-un parfaite pour une rentrée scolaire.

Zenbook UX331 : autonomie et élégance

Avec sa robe en aluminium colorée le Zenbook UX331 est un très bel objet, en plus d’être un ordinateur capable d’accompagner son utilisateur dans toutes les tâches du quotidien. Sa force ? Sa facilité d’usage en itinérance. Avec moins de 1,2 kg sur la balance et à peine 1,35 cm d’épaisseur, il se glissera aisément dans un sac. De plus, son autonomie tutoie les 12 heures d’utilisation (bureautique), ce qui en en fait un partenaire idéal pour les journées de travail hors du domicile ou du bureau.

Autre point fort de cet appareil, son écran de 13,3 pouces de définition Full HD. Il bénéficie de technologies « maisons » d’ASUS (Splendid et Tru2Life) qui permettent d’améliorer le rendu de l’image pour obtenir des couleurs vives et nettes. Sous le capot, se trouvent un processeur Intel Core i5 de huitième génération, un GPU intégré Intel HD 620 et 8 Go de RAM. Une configuration plutôt musclée qui permet au Zenbook UX331 de se positionner aussi bien comme un ordinateur bureautique que pour des fins récréatives.

Dell XPS 13 : des bordures d’écran ? Où ça ?

Le Dell XPS 13 est sans conteste l’une des références des PC ultraportables de cette année. Il est petit (moins de 1,16 cm d’épaisseur), léger (1,3 kg) et son design, mélange d’aluminium et de magnésium est franchement réussi. Une fois déplié, il se transforme en véritable cinéma ambulant grâce à la très grande qualité de son écran Infinity Edge doté d’une définition Full HD. Extrêmement fin avec des bordures quasi invisibles, l’écran bénéficie d’une couverture à 100 % de l’espace colorimétrique sRVB et sa dalle IPS lui permet de profiter d’un angle d’affichage extrêmement large.

Cet ultraportable embarque également toute la puissance nécessaire pour réaliser de nombreuses activités, que ce soit dans le domaine de la bureautique ou dans celui du loisir. Son processeur Intel Core i7 8565U cadencé à 1,78 GHz, son GPU Intel UHD Graphics 620 ainsi que ses 8 Go de RAM (extensible à 16) et ses 256 Go de stockage en SSD en font une véritable machine de guerre portative. Une bête qui a un prix : comptez plus de 1 200 euros à l’achat. Mais c’est un investissement qui va vous durer quelques années.

Surface Laptop 2 : le Macbook sous Windows

Finalement, le plus gros reproche que l’on fait aux ultraportables sous Windows, c’est de ne pas être aussi beau et efficace qu’un Macbook d’Apple. Mais ça, c’est du passé depuis que Microsoft a décidé de sortir le Surface Laptop. Du point de vue du design, il est tout simplement irréprochable : aluminium classieux sur la coque, Alcantara sur le clavier et écran (tactile) au format 3:2. Surtout, il ne pèse que 1,25 kg pour 1,45 cm d’épaisseur.

Dans sa version à moins de 1000 euros, le Surface Laptop 2 dispose d’une fiche technique très solide : Intel Core i5 de huitième génération, 8 Go de RAM, 128 Go d’espace de stockage en SSD et le tout tourne sous Windows 10. Ce n’est peut-être pas le plus performant de cette sélection, mais c’est sans aucun doute celui qui propose un ratio design/performance le plus intéressant.

Surface Pro 6 : polyvalence et puissance

Faut-il encore présenter le principe de la Surface Pro ? Ce mélange entre tablette dopée aux composants haut de gamme et PC ultra-transportable se destine à ceux qui ne veulent pas toujours s’encombrer d’un clavier. Pour le coup, Microsoft a vraiment soigné l’essentiel, à savoir l’écran. Il s’agit d’un affichage PixelSense de 12,3 pouces, de définition 2K (2736 × 1824 pixels) qui est tactile. Il est ainsi possible de prendre des notes manuscrites sur cet écran en utilisant un stylet Surface (vendu séparément).

 

Polyvalence et puissance sont les maîtres mots de cette Surface Pro 6. Équipée d’un processeur Intel Core i5 de huitième génération, d’un GPU Intel HD Graphics 620, de 8 Go de RAM et d’un SSD de 256 Go, cet hybride entre PC et tablette à largement ce qu’il faut dans le ventre pour assurer une trentaine d’onglets ouverts sur Chrome tout en éditant quelques photos. Avec une autonomie flirtant avec les 14 heures, elle se positionne aussi comme un partenaire accompli pour les longues sessions de travail.

Attention toutefois, la Surface Pro 6 vendue ici est dénuée de ses accessoires permettant de la transformer en PC. Pour cela, il est nécessaire d’ajouter un clavier TypeCover ou une souris Arc Mouse, qui coûtent respectivement 150 euros et 75 euros.

Pour ceux qui ne voudraient pas acheter ces accessoires séparément, la Fnac propose également pack tout en un comprenant une Surface Pro 6 avec les mêmes composants, ainsi qu’un clavier Type Cover Noir, une souris Arc Edition Surface, un stylet Surface et un abonnement à Office 365 d’un an à 1294,99 euros.

Partager sur les réseaux sociaux