Après les USA, le Canada et une trentaine de destinations dans le monde, Free ajoute la Chine à ses destinations en roaming.

Free est bien décidé à devenir l’opérateur mobile par défaut des voyageurs. Autrefois réservées au haut de gamme avec options, les offres se sont bien assouplies grâce aux nouvelles lois européennes et l’entreprise de Xavier Niel fait depuis plusieurs années un pas de plus : offrir une enveloppe 3G à l’étranger. Le 28 mai 2019, elle a annoncé que la Chine s’ajoutait à la trentaine de pays inclus au-delà de l’Europe. Par Chine, il faut entendre République populaire de Chine, soit le territoire chinois sans Hong Kong et Macao. La situation géopolitique de Taiwan, où se tient en ce moment le Computex, ne fait pas non plus entrer l’île dans le forfait.

Pour 19,99 € par mois, ou 15,99 € si on ajoute le forfait mobile à un abonnement Freebox, Free propose donc 25 Go de données dans plusieurs pays du monde. On connaissait l’entreprise pour son itinérance aux États-Unis, qui en faisait l’opérateur privilégié des voyageurs se rendant fréquemment au pays de Donald Trump. Pour rappel, Free propose également le Canada, la Nouvelle-Zélande, Israël, le Mexique, la Turquie, l’Algérie, la Russie, le Pakistan ou encore la Tunisie et le Sri Lanka. La liste complète se trouve sur la page dédiée au forfait.

En Chine, 4G et 4G+ se sont démocratisées rapidement dans les grandes villes de la côte est avant de se déployer petit à petit vers l’intérieur du territoire mais les forfaits Free restent sur les débits 3G (c’est le deal passé avec les opérateurs locaux, sauf dans quelques destinations privilégiées). Le projet du gouvernement chinois étant de permettre à chaque citoyen un accès à l’internet mobile, il avait été annoncé en 2016 que le territoire était en passe d’être entièrement couvert, notamment grâce au passage de la 3G à la 4G. Vous ne devrez donc pas avoir de problème de réseau pour un voyage touristique ou professionnel. Notez, évidemment, que le pays s’apprête lui aussi à déployer la 5G sur tout le territoire. Shenzhen et la Place Tian’anmen sont déjà couverts depuis début 2019, à titre expérimental.

N’oubliez pas, enfin, de vous équiper d’un bon VPN avant votre voyage en Chine.

Une première version de cet article stipulait qu’il s’agissait d’une enveloppe 4G : c’est une enveloppe 3G à l’étranger.

Crédit photo de la une : New China

Partager sur les réseaux sociaux