Outre atlantique, la fonction de luxe Uber Berline permet à présent de demander à être mis en relation avec un conducteur, et d'être sûrs qu'il ne vous parlera pas. Le capitalisme tardif appréciera.

Uber vient d’intégrer un « mode silencieux » à son offre Uber Berline (ou Uber Black) aux États-Unis, qui est la version la plus luxueuse du service de mise en relation entre conducteurs de VTC et clients. Elle permet de commander une voiture de luxe, conduite par « un chauffeur professionnel ». « Un choix idéal pour les déplacements professionnels ou les soirées romantique », décrit le site d’Uber.

Une fonction « chauffeur silencieux »

Visiblement, les conducteurs professionnels étaient encore un peu trop bavards au goût de certains clients : Uber a donc décidé de rajouter l’option « quiet mode » qui permet visiblement d’obliger le chauffeur à… se taire, sans avoir à lui demander à l’oral.

La fonction aux USA // Source : Capture d’écran Endgaget

Dans son communiqué du 15 mai 2019, Uber décrit cela d’une manière plus fleurie : «  Si vous devez répondre à des mails, ou que vous avez plutôt envie de faire une sieste, vous pouvez rendre votre trajet bien plus silencieux, en seulement un clic. »

Et de préciser que l’inverse est également possible : «  Si vous avez envie de parler, c’est aussi une option. » Il n’est pas précisé comment ces informations sont communiquées au chauffeur à l’autre bout de la course.

«  Nous savons que les utilisateurs choisissent Uber Berline pour avoir une expérience constante et de haute qualité, à chaque fois. Avec ces nouvelles fonctionnalités, nous sommes ravies de pouvoir assurer que nos passagers arrivent relaxés et reposés, qu’importe où ils aillent », continue le billet de blog. Cette mise à jour concerne pour l’instant les États-Unis.

Les informations sur une course recherchée. // Source : Photo Léa Hamadi pour Numerama

En France, l’option Uber Berline existe également : il faut généralement compter le double du prix d’une course en UberX. Pour l’instant, la fonction « chauffeur silencieux » n’existe pas.

Partager sur les réseaux sociaux