Notre confrère américain Slyck vient de publier une longue interview de Paul Reinheimer, le responsable du support technique et du développement de la communauté de MetaMachine (la société créée pour eDonkey et Overnet).

Sans surprise, Paul Reinheimer suit la ligne de pensée de Jed McCaleb en condamnant l’utilisation d’eMule sur 3 points :
1. L’apport d’un protocole supplémentaire qui peut (comme ça a été démontré récemment) causer un préjudice à l’ensemble du réseau
2. La division de la communauté
3. La quasi-absence de communication entre les développeurs d’eMule et MetaMachine

A propos d’Overnet, on apprend que le développement devrait se concentrer exclusivement sur la version sans .NET, dont nous vous en dirons plus très bientôt puisque nous sommes actuellement entrain de la tester. Cette nouvelle interface « skinnable » servira également pour eDonkey dans ses prochaines versions.

Paul confirme la collaboration avec Lugdunum (non nommé) pour améliorer sensiblement la qualité des serveurs sur eDonkey, et évoque la tenue d’un débat interne à MetaMachine sur la possible réunion des réseaux eDonkey et Overnet. Cependant, ceci n’est pas encore à l’ordre du jour.

Le reste de l’interview n’apporte rien de véritablement nouveau, mais n’en est pas moins intéressante à lire :

http://www.slyck.com/news/200211Nov/112602a.html

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.