Devant le succès incontestable d’eMule, qui remplace progressivement et très rapidement le client officiel d’eDonkey sur les disques durs, nous nous sommes demandés quel pouvait être les sentiments et les projets de Jed McCaleb. Et bien loin de laisser son bébé tomber, Jed prépare la riposte et nous l’annonce en exclusivité…

Lui demandant ce qu’il pensait d’eMule et si son succès signait la fin du développement d’eDonkey, Jed McCaleb a été très clair :

« Je n’aime pas beaucoup eMule. Mais je comprends pourquoi certains ont commencé le projet. Je souhaite cependant qu’ils arrêtent. Ca ne signe pas du tout la fin du développement de l’âne (ndlr : d’eDonkey). Nous devrions en réalité sortir un nouveau client eDonkey d’un jour ou l’autre la semaine prochaine« .

Cette annonce d’une nouvelle version officielle d’eDonkey (dont nous ignorons tout pour le moment des nouveautés apportées) ne peut que nous laisser perplexe devant l’inévitable division à venir de la communauté. Dans quelle mesure eMule et les nouvelles versions d’eDonkey resteront t-elles compatibles ?

Il est difficile de ne pas penser que Jed McCaleb réalise qu’eMule a su reconquérir le coeur des utilisateurs lassés des imperfections d’eDonkey, et que le succès d’Overnet en a été avorté.

Cela signe t-il donc un désir de retour du développeur vers ses premières amours ? Seul l’avenir nous le dira…

Mise à jour :

Jed McCaleb nous a dit vouloir apporté à eDonkey « essentiellement les corrections à diverses choses que j’ai [déjà] faites sur Overnet« .
En bref, ne nous attendons pas à une grande révolution…

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !