Huawei a annoncé avoir franchi la barre des 200 millions de téléphones vendus. Le constructeur chinois peut voir l'avenir en grand.

Pour Huawei, l’année 2018 se termine sur un chiffre ronflant : 200 millions, comme le palier franchi par la firme chinoise quant au volume de téléphones écoulés ces douze derniers mois. Cette ambition avait été teasée par He Gang lors de la présentation du Nova 4 selon les informations de Gizmo China partagées le 19 décembre 2018.

Un tel succès commercial, qui confirme la place de numéro 2 derrière Samsung, préfigure des objectifs élevés pour 2019. Ainsi, Huawei visera entre 230 et 250 millions de smartphones vendus — contre 153 millions en 2017.

Cap sur la 5G (et Samsung)

Cette performance vertigineuse de Huawei n’a rien d’étonnant si l’on se réfère à la qualité des produits lancés en 2018. P20 Pro et Mate 20 Pro constituent d’excellents smartphones tournant sous Android — peut-être même les meilleurs. Et quand il s’agit de proposer des objets moins haut de gamme, les spécimens Nova sont là pour répondre à plusieurs besoins sans exploser un budget.

Pour autant, l’année 2018 de Huawei n’aura pas été de tout repos. Entre l’arrestation de la directrice financière au Canada et les accusations d’espionnage, la firme asiatique a dû composer avec de sacrés vents contraires. Ils n’ont visiblement pas empêché des ventes records.

Pour 2019, le but de Huawei sera de se rapprocher toujours plus de Samsung, numéro 1 du marché, peut-être en le coiffant au poteau sur la 5G et le téléphone pliable — deux innovations qui pourraient donner un avantage à l’un ou à l’autre. Huawei a dans tous les cas une belle carte à jouer, surtout s’il parvient à se débarrasser des éléments pouvant parasiter sa communication et/ou entraver sa croissance.

Huawei Mate 20 Pro // Source : Numerama

Partager sur les réseaux sociaux