Les encoches n'ont pas nécessairement à être au même endroit. Samsung le prouve en présentant un prototype de smartphone qui place le notch dans un angle.

Si Samsung n’est pas l’industriel à l’origine de la mode des encoches sur les écrans de smartphones, il est sans doute celui qui fait preuve de la plus grande imagination pour se les approprier. Lors d’une conférence début novembre, le groupe sud-coréen a dévoilé trois manières d’intégrer l’encoche : celle-ci peut se présenter sous la forme d’un V ou d’un U, ou même être placée dans un angle supérieur de l’écran.

L’idée de positionner cette entaille (qui permet de loger le capteur de l’appareil photo, mais aussi un dispositif d’authentification faciale) à cet endroit a visiblement été creusée chez le constructeur asiatique, car c’est aussi dans un coin qu’a été positionné le « notch » d’un prototype de smartphone conçu pour la 5G. Une photo de l’appareil a été prise par la journaliste Myriam Joire.

Un prototype… du S10 ?

On distingue la disposition particulière de l’encoche dans l’angle supérieur droit. Rien ne dit bien sûr que ce design sera repris dans des modèles qui seront proposés au grand public — on ne trouve pas que cet agencement transpire l’élégance : l’épaisseur de la bande noire fait assez grossière. Notre consœur se demande s’il pourrait s’agir d’un prototype du futur Samsung Galaxy S10.

Le Galaxy S9 est commercialisé depuis mars 2018 et il devrait être remplacé dès l’année prochaine par le Galaxy S10, à la même période. Il s’avère que le Galaxy S9 n’est pas doté d’une quelconque encoche. Le Galaxy S10 pourrait être le premier de cette lignée à en avoir une. Or, pour des raisons industrielles, la forme finale du Galaxy S10 et ses caractéristiques doivent être décidées assez en amont.

Dans les discussions avec la journaliste sur Twitter, d’aucuns se demandent d’ailleurs si cette manière d’intégrer l’encoche n’est pas une façon de cacher le plus longtemps possible l’aspect et l’emplacement du notch sur le Samsung Galaxy S10. Beaucoup de questions, mais peu de réponses en l’état : la résolution du mystère devra attendre le printemps prochain et la présentation du futur fer-de-lance de la société.

Partager sur les réseaux sociaux