Selon NewTeeVee, BitTorrent aurait commencé à tester le modèle publicitaire pour financer son service de vidéo à la demande lancé début mars. Très critiqué pour sa gestion désastreuse des DRM, le service peine surtout à s’imposer face à un public de P2Pistes habitués à la gratuité.

Aussi comme l’a très vite annoncé Bram Cohen, le créateur de BitTorrent, des contenus gratuits financés par la publicité doivent arriver en masse. C’est déjà le cas avec des contenus de la chaîne G4 dédiée aux jeux-vidéo. Les publicités sont gérées par YuMe, qui possède une technologie capable de servir des publicités de façon dynamique au cours de la lecture des vidéos (la société a soulevé 7 millions de dollars pour son lancement commercial).

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !