SFR annonce que des expérimentations sur la 5G vont avoir lieu à Nantes et Toulouse.

Le 3 juillet était une journée spéciale pour la 5G en France. En effet, c’est à cette date que trois des quatre principaux opérateurs de téléphonie mobile ont communiqué sur leur projet à court terme dans l’ultra haut débit mobile : Orange en annonçant des tests à Marseille, Bouygues Telecom en lançant un site pilote 5G à Bordeaux, et SFR en révélant des expérimentations à Nantes et Toulouse.

5G
CC Kārlis Dambrāns

L’entreprise au carré rouge explique avoir obtenu le feu vert de  l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) pour se déployer dans ces deux grandes agglomérations. Fin mai, lors d’une présentation d’une expérimentation 5G au TechnoLab de SFR, à Vélizy, le groupe indiquait qu’une expérimentation grandeur nature surviendrait en 2019.

Quelques semaines plus tôt, SFR faisait de nouveau parler de lui avec un test de liaison 5G en compagnie de Nokia sur la bande de fréquence 3,5 GHz. C’est en effet dans le segment 3,4 – 3,6 GHz que la 5G sera proposée en France,  La 5G, rappelait l’ARCEP, disposera « de plus de 300 MHz contigus d’ici 2020 et de 340 MHz d’ici 2026 (voire 390 MHz là où les fréquences ne seraient pas utilisées pour le THD radio) ».

À lire sur Numerama : 5G  : tout savoir sur le réseau mobile du futur

Partager sur les réseaux sociaux