Mark Webber, ancien pilote de Formule 1, participe à la promotion de la Mission E de Porsche en vantant ses mérites.

Mark Webber rêve de remporter la prestigieuse course des 24 Heures du Mans au volant d’une Porsche 919 Hybrid — il a terminé deuxième de l’épreuve en 2015. Ancien pilote de Formule 1 (neuf victoires avec l’écurie Red Bull), l’Australien a, en attendant, eu l’immense privilège d’essayer la Mission E, première voiture 100 % électrique du constructeur allemand. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a apprécié le véhicule.

C’est, bien sûr, un immense coup de communication visant à mettre en exergue la voiture et plus particulièrement ses performances et sa sportivité. Mark Webber admet toutefois avoir eu « quelques réserves » avant de poser ses mains sur le volant. 

Coup marketing

Mark Webber a donc pris place dans une Mission E à Weissach et partagé son avis dans un communiqué intitulé « Game Changer » (« Changer la donne ») et publié le 19 mai 2018. Mark Webber commence par lever un doute que beaucoup partagent : selon lui, la Mission E est bel et bien « une Porsche » malgré sa motorisation du futur. « Elle me rappelle la 919, comme il y avait des portions du Mans où nous ne pouvions rouler qu’avec le moteur électrique  », souligne Mark Webber. Il ajoute : « la vue sensationnelle depuis le cockpit au-dessus du capot avant me fait penser à la 918 et la transmission à quatre roues motrices rend honneur à sa puissance de 600 chevaux.  » 

Au niveau de ses doutes, il indique : « Je pensais que la Mission E serait un peu lourde mais l’expérience de conduite est très dynamique : les quatre roues motrices, la performance et sa capacité de freinage forment une expérience incroyable. »

Partager sur les réseaux sociaux