Selon les indiscrétions partagées par Bloomberg, le HomePod d'Apple seraient loin d'être le succès attendu. Une déception pouvant facilement s'expliquer.

Lancé dans certains pays anglo-saxon depuis février et attendu pour le printemps prochain en France (sans plus de précision pour le moment), le HomePod s’entasse dans les rayons des Apple Store. C’est en tout cas ce qu’annoncent nos confrères de chez Bloomberg, citant plusieurs employés qui évoquent des ventes en berne, qui ne dépasseraient même pas les dix unités par jour dans certaines boutiques. Nous sommes donc loin des cartons habituellement rencontrés par la firme de Cupertino, malgré un démarrage en trombe selon les chiffres fournis par Intelligence Slide. Aujourd’hui, l’Amazon Echo reste le produit à battre sur le marché des enceintes connectées.

Source : Intelligence Slide

Le HomePod s’entasse dans les réserves

Néanmoins, ces volumes qui peinent à décoller ne sont pas vraiment une surprise. Si réussi soit-il (acoustiquement parlant), le HomePod est à la traine au niveau de son IA Siri, et la presse américaine n’avait pas manqué de pointer du doigt des défauts logiciels. Ils devraient, certes, être gommés un jour mais, pour l’heure, l’enceinte connectée d’Apple traîne certaines tares pouvant apparaître rédhibitoires. Surtout au prix à laquelle elle est vendue : 349 dollars. À ce sujet, la supposée version moins onéreuse pourrait faire du bien à la gamme. Sa faible exposition commerciale — le HomePod n’est disponible qu’aux États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni — l’aide pas non plus à s’assurer un rythme de croisière suffisant.

De fait, toujours selon Bloomberg, Apple aurait carrément réduit ses commandes auprès de l’un de ses fournisseurs, Inventec Corp. Un signal tout sauf positif. Mais il ne faudrait pas enterrer le HomePod trop vite : des mises à jour gommant les déceptions, un lancement dans d’autres territoires voire, pourquoi pas, une révision du tarif sont autant de leviers sur lesquels Apple peut appuyer pour rectifier le tir et faire du bruit sur le segment.

Partager sur les réseaux sociaux