À compter de ce lundi 9 avril 2018, Facebook va commencer à avertir ses utilisateurs si leurs données personnelles ont été récupérées par Cambridge Analytica.

Mise à jour 10 avril 2018 : Vous pouvez désormais vérifier si vos données ont été récupérées par Cambridge Analytica. Il suffit de cliquer sur ce lien. Si vous n’êtes pas concerné, le réseau social vous explique que « ni vous ni vos amis ne vous êtes connectés à This Is Your Digital Life ».

Si vous l’êtes, vous recevrez un autre message, comme celui que cet internaute a partagé sur Twitter : « Il semblerait que vous n’ayez pas participé au questionnaire de This Is Your Digital Life avant que nous ne l’enlevions de notre plateforme en 2015. Cependant, l’un-e de vos ami-e-s s’y est connecté-e. Par conséquent, voici les informations qui ont probablement été partagées à This Is Your Digital Life : votre profil public, les pages aimées, votre date d’anniversaire et votre ville de résidence. »

Article du 09 avril 2018 : Facebook va commencer à prévenir les utilisateurs dont les données personnelles ont été récupérées par Cambridge Analytica à compter de ce lundi 9 avril 2018. 87 millions de personnes dans le monde seraient concernées, dont 211 000 Françaises et Français, avait annoncé Mark Zuckerberg à la presse la semaine dernière.

Les personnes touchées seront censées voir s’afficher un message en haut de leur fil d’actu pour les avertir et expliquer en détail quelles informations ont été récupérées et comment.

Facebook

La totalité des utilisateurs inscrits sur le réseau social devront également recevoir une notification intitulée « protéger vos informations », accompagnée d’un lien vers toutes les applis auxquelles vous avez autorisé l’accès à votre compte, et comme le supprimer.

À 10h ce lundi 9 avril, Facebook n’avait pas encore déployé ce message.

Le nombre de 87 millions d’internautes touchés, annoncé officiellement par Facebook, est une fourchette haute calculée par le réseau social pour prendre en compte tous les utilisateurs qui pourraient potentiellement avoir été touchés. La grande majorité des personnes concernées par la récupération de données sont aux États-Unis, soit environ 70 millions d’utilisateurs, rappelle le Guardian.

Mark Zuckerberg devra témoigner devant le Congrès américain mardi 10 avril. À la veille de cette audition, il doit s’entretenir avec plusieurs parlementaires membres des commissions de la Justice et du Commerce du Sénat et de la commission de l’Energie et du Commerce de la Chambre des représentants, a rapporté Reuters.

Partager sur les réseaux sociaux