Apple a officialisé le lancement du nouveau Mac Pro pour 2019. Les intéressés peuvent désormais attendre sagement.

« Nous voulons être transparents et communiquer de manière ouverte avec notre communauté, donc en leur faisant savoir que le Mac Pro est un produit de 2019. Ce n’est pas pour cette année » : en une phrase, une seule, Tom Bouger, directeur senior du département Mac Hardware Product Marketing, a douché les espoirs de ceux qui attendent une nouvelle génération pour le Mac Pro — les mêmes qui n’ont pas 5 000 euros à mettre dans un iMac Pro et pour qui le MacBook Pro est trop limité au regard de leurs besoins. Cette déclaration, partagée lors d’un point presse et reportée par nos confrères de chez TechCrunch jeudi 6 avril 2018, veut dire deux choses : oui un nouveau MacBook Pro va sortir mais, hélas, il va falloir patienter. 

Une année pour le prochain Mac Pro

En quelque sorte, Apple rassure les intéressés, même si cela cannibalise ses propres ventes. La firme de Cupertino leur souffle in fine qu’ils n’ont pas besoin de jeter leur dévolu aujourd’hui sur un MacBook Pro ou un iMac Pro puisque l’objet de leur désir arrive, six ans après la dernière génération. Au passage, elle donne naissance à une forme de hype auprès de la cible, majoritairement composée de clients professionnels. 

Pour concevoir ses produits Pro, Apple a inauguré une nouvelle équipe baptisée Pro Workflow Team et travaillant en étroite collaboration avec l’ingénierie hardware comme software. Elle est chapeautée par John Ternu, qui place les besoins du client au centre du développement. « Une chose que vous devez faire est d’être engagé avec les utilisateurs pour réellement comprendre leurs besoins. Car nous voulons proposer des solutions Pro complètes, pas simplement vendre du gros hardware, ce que nous faisons et avons fait avec l’iMac Pro  » explique-t-il, toujours à TechCrunch, ne manquant pas d’ajouter que la cible professionnelle est complexe, de par sa diversité et ses envies. Une approche qui passe par des rencontres entre les consommateurs et les architectes. 

Apple engage même ponctuellement certains artistes de renom afin qu’ils travaillent sur leurs projets — parfois top secret — via ses produits. Grâce à ces ateliers, il serait plus facile d’observer les limites et de les contourner. Rendez-vous en 2019 pour voir si ce processus très intégré portera ses fruits.

Partager sur les réseaux sociaux