Si Apple doit présenter dans dix jours deux nouveaux téléphones, la version "bas de gamme" de son prochain iPhone ne devrait pas être présentée dans l'immédiat.

Dans une dizaine de jours, Apple animera une conférence de presse au cours de laquelle le groupe américain présentera – sauf coup de théâtre – le prochain iPhone. Deux versions de ce nouveau modèle sont attendues : l'iPhone 6s, qui sera une évolution de l'iPhone 6 lancé l'an dernier, et l'iPhone 6s Plus, qui succèdera à l'iPhone 6 Plus, qui a fait son apparition au même moment.

Par contre, l'évènement organisé par la firme de Cupertino devrait faire l'impasse sur un éventuel iPhone 6c. Le site spécialisé 9to5Mac, cité par The Independent, indique que cette déclinaison "bas de gamme" de l'iPhone est envisagée par la société américaine, mais cette dernière considèrerait qu'une présentation en septembre serait trop précoce.

Apple a déjà eu l'occasion de commercialiser un mobile dont les exigences techniques et esthétiques étaient moindres que d'autres modèles : il s'agit de l'iPhone 5c, annoncé le 10 septembre 2013, en même temps que l'iPhone 5s, évolution de l'iPhone 5 apparu en 2011.

Ce printemps, des sources industrielles chinoises affirmaient que la société américaine avait l'intention de sortir un iPhone 6c. D'après elles, le mobile reprendrait les grandes lignes des caractéristiques de l'iPhone 6 en dehors de l'affichage : au lieu de proposer une diagonale de 4,7 pouces, l'écran serait plus petit (4 pouces, c'est-à-dire comme la plupart des modèles précédents).

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !