Un internaute un peu irresponsable s'est filmé au volant de sa Tesla pour tenter de reconstituer le récent accident ayant coûté la vie d'un homme. Il voulait prouver la défaillance de l'Autopilote.

Le mystère s’est récemment désépaissi autour de l’accident mortel survenu aux États-Unis avec une Model X. Après son enquête, Tesla a affirmé que l’Autopilote était bel et bien actif au moment du crash et, désormais, il reste à comprendre pourquoi le conducteur n’a pas réagi pour éviter la collision alors qu’il ne semblait pas avoir les mains sur le volant (un comportement dénoncé par le constructeur). Des premières conclusions qui sont d’ailleurs pointées du doigt par le National Transportation Safety Board (NTSB), lequel enquête également.

Quoi qu’il en soit, un petit malin, que l’on pourra qualifier d’irresponsable et d’opportuniste, a publié une vidéo dans laquelle il recrée les conditions de la tragédie. On y voit l’Autopilote rencontrer une défaillance, peut-être celle qui a coûté la vie à un individu.

L’Autopilote ne remplace pas le conducteur

On passera volontiers sur le caractère très limite de la vidéo puisque son auteur n’a pas hésité à prendre des risques en se filmant au volant. Une attitude hautement condamnable et qui aurait pu tourner au drame. Dans tous les cas, on observe deux choses dans cette séquence ne durant que quelques secondes. La première : il y a bien un signal, visuel ici, indiquant au conducteur de mettre les mains sur le volant (il démarre à la 22e seconde). La deuxième : l’Autopilote rencontre bel et bien un problème en fonçant tête baissée vers la barrière de sécurité située sur l’échangeur.

En y regardant de plus près, on repère que les marquages au sol ne sont pas très nets et que la voiture ne suit pas la bonne ligne, celle à laquelle devrait se référer l’Autopilote pour continuer la route normale étant effacée ou peu visible. On touche ici à une limite rappelant que la technologie semi-autonome n’est pas encore de l’autonomie de niveau 5. Et qui nous fait arriver à l’évidence rabâchée par Tesla : l’Autopilote c’est bien, mais n’oubliez pas de garder les mains sur le volant. On y ajoutera : ne vous filmez pas en conduisant.

Partager sur les réseaux sociaux