Le Light Phone est de retour. Pour cette deuxième version, la philosophie évolue : des simples appels, on passe aux « fonctionnalités vitales ». Un mieux ?

La digital detox est en vogue et les constructeurs le savent. Beaucoup ne souhaitent pourtant pas troquer leur smartphone à la mode pour un Nokia 3310 à l’ergonomie au mieux passable et au design peu inspiré. Light Phone, de son côté, propose de mélanger le côté épuré d’un téléphone — qui ressemble un peu à ce que les gens ont dans Black Mirror — à une expérience dénuée de sollicitations. Le Light Phone était un engin à brancher à un smartphone traditionnel, le Light Phone 2 a été pensé comme un produit à part entière.

L’appareil est naturellement un poil plus avancé que le premier. En lieu et place du pavé numérique, on trouve désormais un écran e-ink qui permet d’afficher un clavier et, comble du luxe, d’envoyer des SMS. Cela vous permettra donc de ne pas avoir à simplement vous restreindre aux appels — en 2018, c’est un peu dommage.

Et pour aller plus loin tout en restant dans le minimalisme, Light Phone a ajouté à son deuxième modèle une connectivité 4G. À quoi sert-elle, si l’engin se contente d’envoyer des SMS et de recevoir des appels ? Eh bien, l’entreprise voit un peu plus loin avec cette deuxième version. En effet, le système d’exploitation du Light Phone 2 permet à l’équipe derrière l’objet d’ajouter des fonctionnalités. Selon les retours de la communauté, ils pourraient ainsi ajouter de la navigation ou un service de réservation de VTC. L’idée, derrière, est de rester simple : pas de couleur, pas de notification, pas d’application. Juste des boutons et des fonctionnalités qui s’enchaînent sur un écran.

Il sera donc possible que le Light Phone 2 ait aussi une application météo, des commandes vocales ou une calculatrice. Tous ces usages seront proposés à la communauté qui décidera s’ils sont intéressants ou pas et surtout, s’ils entrent dans la philosophie du « strict nécessaire ». On est donc dans une approche bien plus développée que celle de Nokia avec son 3310, qui rassemble une esthétique moderne et un questionnement très contemporain sur l’utilité des applications.

Le Light Phone 2 se finance par IndieGoGo à partir de 250 dollars : la version finale coûtera 400 dollars, soit environ 325 €. Est-ce le juste prix de la tranquillité ? À vous de voir.

Est-ce le juste prix de la tranquillité ?

Partager sur les réseaux sociaux