Le vidéaste, dont plusieurs vidéos ont fait scandale ces dernières semaines, reste soumis à une période de probation de 90 jours.

Deux semaines après avoir temporairement suspendu la monétisation de la chaîne de Logan Paul, YouTube lève la punition. Le YouTubeur controversé aux 16,8 millions d’abonnés peut à nouveau gagner de l’argent en affichant des publicités sur ses vidéos, a confirmé YouTube au site Polygon, le 26 février 2018.

Logan Paul reste toutefois soumis à une probation de 90 jours : pendant cette période, ses vidéos ne seront pas affichées dans la catégorie « Tendances » de YouTube, et les personnes qui ne sont pas abonnées à sa chaîne de recevront pas de notifications lors de la publication d’une nouvelle vidéo.

Toujours exclu de Google Preferred

Le vidéaste reste par ailleurs exclu du programme Google Preferred, qui permet aux annonceurs de placer leurs publicités en priorité sur les contenus les plus populaires.

YouTube avait suspendu la monétisation de la chaîne de Logan Paul après que celui-ci a publié plusieurs vidéos très critiquées. Le vidéaste avait notamment montré le cadavre d’un homme qui s’était suicidé dans une forêt japonaise, puis avait encouragé son public à manger de la lessive et avait électrocuté un rat mort devant la caméra quelques semaines plus tard.

Les idioties de Logan Paul ont notamment conduit YouTube à renforcer les sanctions en cas de non respect de son règlement par les créateurs de contenu. Susan Wojcicki, PDG de YouTube, a toutefois laissé entendre lors d’une conférence, début février, que Logan Paul ne méritait pas d’être exclu de la plateforme, car il n’a « rien fait qui justifie les trois avertissements » pouvant mener à l’exclusion d’un vidéaste. Logan Paul a en effet reçu un avertissement après sa vidéo au Japon, mais YouTube ne semble pas avoir estimé que les suivantes ont violé son règlement. Soit.

Partager sur les réseaux sociaux