Caterpillar a dévoilé son nouveau smartphone ultrarésistant, le S61, lors du MWC 2018. Outre sa résistance aux chocs, l'objet embarque une caméra thermique plutôt intéressante.

Caterpillar est probablement plus connu pour ses chargeuses-pelleteuses, ses compacteurs et ses niveleuses que pour ses smartphones. Pourtant, le groupe industriel américain spécialisé dans les machines de construction est peut-être en train de se faire une réputation grâce à ses smartphones « tout-terrain », destinés à être utilisés par des professionnels, même au beau milieu d’un chantier.

Juste avant le Mobile World Congress, qui a ouvert ses portes à Barcelone le 25 février 2018, le constructeur a choisi de lever le voile sur son nouvel appareil mobile, baptisé Cat S61. Soit deux ans après le premier modèle dévoilé lors de l’édition 2016 du MWC.

Cette année, l’entreprise est venue présenter le Cat S61, son nouveau smartphone de chantier ultra-résistant, bardé de capteurs et équipé d’une caméra thermique conçue par l’américain Flir.

Le Rambo des smartphones

Outre sa caméra thermique capable d’estimer la température d’une zone précise de l’image, le téléphone mesure également la distance qui le sépare d’un objet à l’aide d’un laser. Le Cat S61 estime la température ambiante et l’humidité de l’air, ainsi que la présence éventuelle de composants organiques et volatils.

Pour résister aux environnements hostiles, le smartphone est également résistant à l’eau — il est certifié selon la norme IP68, pour résister jusqu’à trois mètres d’immersion pendant une heure.

Le S61 est certifié étanche

Par ailleurs, son boitier en aluminium doit lui permettre de résister à des chutes depuis 1 mètre 80 de hauteur. Ce Rambo des smartphones tourne sous Android Oreo, et offre une capacité de mémoire de 64 Go.

La résistance de l’objet a un prix : comptez 899 € pour obtenir votre propre S61. D’après les informations récoltées sur le stand par nos soins, il faudrait compter sur une commercialisation à l’international en mai 2018.

Partager sur les réseaux sociaux