Samsung vient de présenter son nouveau Galaxy S9. Cette nouvelle variante du smartphone haut de gamme du constructeur coréen introduit plusieurs nouveautés. Petit tour d'horizon avant la prise en main.

Un Galaxy S8 en mieux

Visuellement, le Galaxy S9 ressemble comme deux gouttes d’eau au Galaxy S8. Impossible de les différencier pour la très grande majorité des utilisateurs.

En effet, les différences visuelles sont minimes. Les écrans sont similaires : Infinity Display de 5,8 (Galaxy S9) et 6,2 pouces (Galaxy S9+). Du Curved Super AMOLED au format 18,5:9e, exactement le même écran à un détail près : les bords de l’écran ont des angles plus arrondis, comme ceux du Galaxy Note 8.

Samsung a mis à jour les processeurs, avec du Qualcomm Snapdragon 845 et du Samsung Exynos 9810. En France, nous profiterons de la solution Exynos, avec 4 Go de mémoire RAM sur le Galaxy S9 et 6 Go de mémoire RAM sur le Galaxy S9+.

Une des différences visuelles les plus notables est le déplacement du capteur d’empreintes digitales qui est désormais situé sous la caméra arrière. Auparavant, il était situé à la droite de la caméra ce qui rendait son accès compliqué, il était facile de placer par mégarde son index sur le capteur photo.

Par contre, le bouton dédié à l’assistant Bixby est toujours présent, et toujours dédié à cet usage. Samsung nous précise heureusement que Bixby Voice sera enfin disponible en français en fin d’année 2018.

Mis à part ce nouveau coloris violet, rien de nouveau sous le soleil. Samsung s’est plutôt attelé à améliorer les performances de son appareil photo principal dont une des nouveautés pourrait un peu bousculer la photographie mobile.

La double ouverture

Tous les smartphones ont jusqu’à maintenant des caméras dont l’ouverture de l’objectif est fixe. La caméra d’un smartphone est si petite qu’il n’y a plus de place pour une pièce mobile qu’une ouverture variable nécessiterait.

Samsung a réussi à contourner ce problème et propose un objectif à double ouverture mécanique sur le Galaxy S9. La caméra principale de 12 mégapixels peut donc ouvrir à F/1.5 ou F/2.4. Cela permet de proposer une fonction nommée Super Low Light qui permettra de laisser passer davantage de lumière, si  c’est nécessaire. Ce mode s’active automatiquement lorsque la luminosité mesurée est au-dessous de 1 lumen. Vous pouvez également sélectionner l’ouverture que vous voulez dans le mode Pro de l’appareil photo.

Notez que la seconde caméra à l’arrière n’intègre pas cette caractéristique. On retrouve plutôt un télézoom (équivalent x2) sur le Galaxy S9+ uniquement, à l’image de l’iPhone 8 Plus. Une caractéristique que l’on retrouvait déjà sur le Galaxy Note 8.

Super Slow-Mo

Comme le Sony Xperia XZ1, Samsung introduit un mode super ralenti qui permet de capturer 920 images par seconde pendant 0,2 seconde pour obtenir 6 secondes d’une vidéo super-ralentie. Samsung a ajouté une fonction intelligente pour sélectionner le moment exact à ralentir.

Cette séquence vidéo peut ensuite être partagée au format GIF dans toutes les applications. On peut également l’utiliser comme fond d’écran animé sur son smartphone Android.

AR Emoji

Dernière nouveauté du côté du logiciel : Samsung s’est inspiré des Animoji de l’iPhone X avec une fonction nommée AR Emoji. Elle permet de scanner son visage, avec n’importe quelle caméra de l’appareil, pour créer un avatar en trois dimensions que l’on pourra ensuite appliquer sur n’importe quel visage en réalité augmentée.

Vous pouvez également utiliser l’avatar 3D avec 18 expressions prédéfinies à partager sur les réseaux sociaux, ou par e-mail.

Double haut-parleurs AKG

Après son rachat de la marque AKG, Samsung a décidé d’intégrer des haut-parleurs stéréo sur son Galaxy S9. À vrai dire, c’était une aberration de ne pas avoir cette caractéristique que l’on retrouve chez Apple et Sony. Le constructeur coréen annonce 40 % de puissance supplémentaire et le support Dolby Atmos (ce qui n’a aucun sens sur de si petites enceintes, mais passons). Ce dernier point permet de simuler une spatialisation du son sur les haut-parleurs ou sur un casque audio. Un terme marketing qui cache de simples paramètres d’égalisation.

D’autres nouveautés sont également notables, comme l’amélioration du mode DeX, pour transformer son smartphone en PC, ainsi qu’une application SmartThings App pour contrôler tous les objets connectés de la maison depuis une seule interface. Cette fonction est similaire à l’application Maison d’iOS.

Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy S9 sera vendu à 859 euros en version 64 Go, le S9+ sera vendu à 959 euros en version 64 Go. Ces deux modèles seront déclinés en versions 256 Go. D’ailleurs, seule la version 256 Go du Galaxy S9+ dépassera la barre symbolique des 1 000 euros.

Quant à la commercialisation, les deux versions du Galaxy S9 seront disponibles dès le 16 mars, et les précommandes débutent aujourd’hui.

Partager sur les réseaux sociaux