À partir du mois d’avril, toutes les nouvelles applications envoyées à Apple devront respecter l'encoche de l’iPhone X. Sinon, ça sera un refus.

L’encoche, tu l’aimes ou tu la quittes. Apple a décidé de revoir ses directives concernant les futures applications qui échoueront sur l’App Store. Et les développeurs vont devoir se plier aux nouvelles exigences de la firme de Cupertino sous peine de voir leurs propositions essuyer un refus pur et simple.

Ainsi, à partir du mois d’avril, les applications devront être nativement compatibles avec l’écran Super Retina de l’iPhone X, ce qui sous-entend la prise en charge de l’encoche et du borderless quant à l’affichage. Nul doute que les logiciels déjà existants et pas encore mis à jour n’y couperont pas non plus, même si Apple n’a rien précisé les concernant.

Apple impose de nouvelles règles

Apple a fait savoir cette nouvelle règle par le biais d’un email selon les informations de 9to5Mac. On peut comprendre une chose : le géant américain veut faire en sorte que l’iPhone X, son smartphone le plus avancé à l’heure actuelle, soit correctement supporté par les développeurs. Cela n’a rien de très étonnant : s’il veut prouver que son flagship propose une expérience à nulle autre pareille, il faut que les applications suivent et en témoignent comme il se doit.

En avril, Apple imposera par ailleurs l’utilisation du SDK iOS 11, encourageant même les créateurs à se pencher sur les fonctionnalités qu’ils peuvent apporter via Core ML, ARKit, SiriKit, l’intégration d’Apple Music, le drag and drop pour iPad… « Vos applications peuvent proposer des expériences plus intelligentes, unifiées et immersives », précise Apple. Mais elles devront avant tout respecter le notch de l’iPhone X.

Partager sur les réseaux sociaux