Alors même que la confrontation entre DJ qui préfère le vinyle au numérique, et inversement, n'est pas terminée, le Karlovy Lazne club est déjà à l'étape suivante de la modernité : le DJ est un robot.

Vous connaissiez les DJ qui ne mixent pas vraiment et se contentent de passer une plage déjà enregistrée ? Ceux qui profitent de la numérisation de la musique pour se la couler douce aux platines ? Maintenant, en République Tchèque, il y a le DJ qui est en fait un robot.

C’est au Karlovy Lazne club de Prague qu’un bras robotique mixe depuis trois semaines devant des platines numériques. Le défi a été posé à une firme de robotique locale qui l’a relevé en faisant d’un bras robot utilisé dans l’industrie un vrai DJ de soirée : il choisit des CD dans une pile, ou sur son ordinateur, peut scratcher quelques sons et ajouter des effets. Parfois, il va jusqu’à danser grâce à son unique bras.

Pour le moment, le DJ n’est pas très doué et ne reste, en général, qu’une heure aux platines selon Reuters. En outre, il n’est pas autonome et suit une programmation que des humains dotés d’un meilleur sens du rythme ont concoctée pour lui. Mais le Robot électrise la boîte tchèque qui s’est trouvée là une véritable mascotte pour la fin d’année. Même si le reporter de l’agence anglophone note que certains ronchonnent : le robot n’aurait pas le sens de la foule et ne saurait pas suivre le rythme de son auditoire comme un bon DJ humain le devrait.

Partager sur les réseaux sociaux