Très présente dans l’univers numérique, la radio NRJ propose désormais ses podcasts, tirés des émissions diffusées sur les ondes hertziennes. L’iTunes d’Apple est exigé.

En visant les 13 ans et plus et en s’affirmant première radio de France, on avait du mal à comprendre le retard pris par NRJ dans les podcasts. Même Radio France, service public qui s’adresse à une audience moins au fait des nouvelles technologies, l’a devancé.

C’est donc avec un retard à l’allumage que NRJ met en ligne ses premiers podcasts. Au programme se trouvent des best-of des émissions clés comme le 6/9, T-Miss, L’Emission Sans Interdit, etc. Mais visiblement il n’y a pas que le carburateur qui a souffert. Le podcast est réservé exclusivement aux utilisateurs d’iTunes, ce qui laisse de côté tous ceux qui utilisent d’autres services et logiciels de podcasting comme l’excellent Juice. Surtout, la démarche est singulière après l’accord passé entre NRJ et Creative sur ses Zencasts…

Notez enfin que NRJ propose aux auditeurs d’envoyer leurs propres podcasts, mais il faut déjà posséder une plateforme de diffusion et être capable d’extraire et envoyer le lien du flux RSS.

Copie à revoir sur la forme.

Du point de vue des contenus, on appréciera en revanche de pouvoir écouter le meilleur d’NRJ à la demande, sans coupure publicitaire, et c’est bien là le principal avantage des podcasts. Reste que le groupe, qui compte en son giron Nostalgie, Chérie FM et Rire & Chansons, cherchera nécessairement à monétiser tôt ou tard cette nouvelle audience… Ce sera soit par la publicité au sein des podcasts, soit par la commercialisation future de l’abonnement, ce qui expliquerait l’utilisation exclusive d’iTunes.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !