L’assistant personnel intelligent Bixby, que Samsung a présenté avec son nouveau smartphone, le Galaxy S8, n’est pas encore en mesure de donner son plein potentiel. Mais les commandes vocales, qui ne sont pas encore disponibles partout, commencent à être accessibles.

Ça y est : le déploiement de Bixby, l’assistant personnel intelligent conçu par Samsung, vient enfin de commencer. Les clients de l’entreprise vivant en Corée du Sud peuvent dès à présent récupérer l’application sur leur Galaxy S8. Les autres utilisateurs, en tout cas ceux qui ne parlent pas coréen, devront au moins attendre la sortie de la version anglophone, qui doit être disponible d’ici la fin mai.

Pour le français, il va falloir faire preuve de patience. À la mi-avril, nous apprenions que la traduction des interactions, qui jouent beaucoup sur les subtilités du langage et doivent dépasser les erreurs des humains, requiert plus de travail que prévu. Dans ces conditions, impossible de fournir la moindre fonctionnalité vocale pour accompagner le lancement du smartphone dans l’Hexagone.

Rappelons que Bixby propose trois types d’interaction : un fil d’actu personnalisé, la reconnaissance d’objets sur vos photos et le dialogue naturel. Mais au lancement du smartphone, seules les deux premières étaient disponibles. La troisième a pris du retard à cause d’une francisation rendue compliquée par les nombreuses règles que doivent suivre les locuteurs.

Lorsque l’outil sera fin prêt, l’assistant virtuel, qui se veut le concurrent de Google Assistant ou Alexa d’Amazon, pourra répondre à des instructions données oralement. Il sera possible par exemple de demander de reconnaître un monument, une bouteille de vin ou une œuvre d’art ou un monument, mais aussi de transmettre une sélection de photographies de son dernier week-end à Prague.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.