SuprNova a longtemps été un symbole chez les utilisateurs de BitTorrent. Rempli de liens torrents vers des films, albums, jeux-vidéo et logiciels, le site est tombé il y a un an. Un an après, l’industrie peut-elle crier victoire ?

Comme l’indiquait Cyril Fiévet en comparant le P2P à l’Hydre d’Hercules, « le P2P se réinvente et se renforce, au fur et à mesure des attaques qui le menacent« . Le 20 décembre 2004, nous annoncions la mort de Suprnova, alors le plus populaire des sites de liens BitTorrent. Il devait être remplacé par Exeem, dont l’architecture entièrement décentralisée le rendait insensible aux menaces judiciaires qui pesaient sur le portail. Ce fut un échec cuisant. Jamais Exeem n’a eu le succès qu’espéraient ses créateurs.

La même année tombent Youceff, Lokitorrent (dans des conditions controversées), EliteTorrents.org, UK-torrents, Torrentz.com, Tvtorrents, et d’autres encore. Le 12 mai six sites de liens BitTorrent sont poursuivis par l’association américaine de l’industrie du cinéma (Shuntv.net, Zonatracker.com, Btefnet.net, Scifi-classics.net, Cddvdheaven.co.uk et Bragginrights.biz). La MPAA annonce quasiment sa victoire dans un communiqué.

L’industrie a-t-elle pour autant gagner la bataille ?

Absolument pas. Le traffic général du P2P continue à croître, y compris celui de BitTorrent même s’il est aujourd’hui dépassé par celui d’eDonkey. Et p2pnet.net rapportait hier le premier anniversaire de Mininova, devenu en un an l’un des principaux sites de liens BitTorrent. Jugé encore meilleur que SuprNova par les utilisateurs, Mininova a supplanté son aîné fauché par l’épée d’Hercules.

« Qui aurait pu pensé il y a un an que ce site web serait l’endroit numéro un choisi par des millions de gens à travers le monde pour obtenir des torrents ?« , s’étonne le créateur de Mininova. Probablement pas l’industrie cinématographique, qui partira encore en guerre en 2006 contre un « ennemi » toujours plus fort et mieux organisé.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !