Les smartphones sont en passe de dominer le marché de la téléphonie mobile en France. Les dernières projections effectuées par l’institut GfK montrent que les téléphones intelligents vont rattraper les téléphones portables dès cette année. Les ventes vont ensuite exploser dans les années à venir.

Apparus dans les années 2000, les smartphones connaissent un succès croissant dans le monde. Soutenu par des fabricants tels que Nokia, Samsung, RIM, Apple ou encore HTC, ce secteur est en pleine expansion. En France, le marché des smartphones va franchir cette année un cap symbolique. Pour la première fois, il va se vendre plus de « téléphones intelligents » que de portables classiques.

C’est l’institut GfK qui l’affirme. D’après ses projections, les ventes de smartphones vont atteindre d’ici la fin de l’année celles des téléphones mobiles. Cela signifie que près de 12 millions d’appareils vont se vendre cette année, selon Laurent Donzel, directeur de clientèle téléphonie mobile chez GfK. Cette tendance est portée en particulier par le « développement considérable de l’offre d’entrée et de moyenne gamme« .

Le décollage des smartphones s’est produit l’an dernier, avec 6,8 millions d’unités vendues. Les deux précédentes années, le succès de ces téléphones intelligents était pour le moins anecdotique : 1,08 million en 2008 et 2,7 millions en 2009. La croissance de ce marché devrait rester vigoureuse jusqu’en 2015. Selon les estimations de GfK, 20 millions de smartphones s’écouleront alors, mais le marché aura connu une stabilisation dès 2013.

Si plusieurs constructeurs tirent leur épingle du jeu dans cette course, c’est Samsung qui s’en sort le mieux. Il y a deux semaines, le constructeur sud-coréen a annoncé d’excellents résultats sur le marché français des smartphones, distançant Apple et prenant la place de numéro un. Cette réussite s’appuie notamment sur Android, le système d’exploitation soutenu par Google, faisant mécaniquement de lui l’un des plus présents sur les smartphones.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !