Le gouvernement a choisi de concrétiser l’une des 45 propositions présentées lors de la convention numérique de l’UMP organisée en juin. Les étudiants pourront avoir accès à une tablette tactile à un euro par jour pendant deux ans. L’offre porte sur l’iPad 2 et de la Samsung Galaxy Tab, et intègre un accès 3G.

C’est une proposition qui avait été retenue par l’UMP lors de sa convention numérique en juin dernier. Trois mois plus tard, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Laurent Wauquiez, l’a concrétisée. Le gouvernement va en effet mettre en place l’opération une tablette à 1 euro par jour afin de faciliter l’accès des étudiants à ces nouveaux appareils.

Le dispositif voulu par le gouvernement va concerner deux des tablettes les plus populaires du moment : il s’agit de l’iPad 2 d’Apple et du Galaxy Tab de Samsung. Les deux dispositifs, qui présentent des caractéristiques techniques relativement proches, seront également accompagnés d’un abonnement 3G permettant aux étudiants d’accéder sans contrainte à Internet.

Pour le ministre, cette opération, en partenariat avec Orange, est une opportunité à saisir pour les étudiants. « On fait l’abonnement et la tablette au prix de l’abonnement » a indiqué le ministre. Pour en bénéficier, aucune restriction d’âge ou de ressource n’est imposée. Il faut simplement que la personne se soit effectivement engagée dans des études après le baccalauréat, que ce soit dans un établissement public ou privé.

Le ministre, qui estime « qu’Internet est un droit pour tous les étudiants« , voit dans l’accès à Internet un atout considérable pour le jeune. En cette période de crise, Laurent Wauquiez a tenu à préciser que l’opération était financée par l’opérateur et que le contribuable n’était en rien concerné. Au total, le ministère vise 10 000 étudiants équipés d’ici la fin de l’année.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !