Le pire, c’est que ça pourrait se vendre.

Il y a des idées qu’il vaut mieux garder pour soi. Lift-bit en fait partie. Mis au point par le cabinet de design italien Carlo Ratti Associati, il s’agit d’un concept de sortes de poufs octogonaux en cuir qui peuvent s’assembler et se surélever pour former ensemble un meuble entièrement personnalisé. Une chaise, un lit, un canapé… l’utilisateur fait sa création sur l’application, assemble les poufs comme il faut, et les réglages de hauteur se font tout seul (de 48 cm de haut à 78 cm).

canape

Ce canapé coûte 13 000 euros.

Oui mais voilà. Comme le remarque The Next Web, le résultat doit être affreusement inconfortable pour l’utilisateur, et l’on imagine mal réussir à se relaxer sur un canapé aussi anguleux. La vidéo ne fait d’ailleurs rien pour convaincre du contraire. Mais en plus, l’ensemble coûte une petite fortune.

Chaque élément à assembler coûte la modique somme de 799 euros, ce qui fait minimum 2 400 euros pour réaliser une chaise, ou 13 000 euros pour un canapé de base. Vous aurez quand même le droit de choisir la couleur, entre le bleu, le vert, le rouge ou le jaune.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.