Annoncée début 2023, la nouvelle norme Qi2 fait du MagSafe d’Apple le nouveau standard de l’industrie. Les terminaux compatibles Qi2 pourront se recharger magnétiquement à une vitesse de 15 W, avec des pertes d’énergie réduites.

Apple a gagné. Après avoir adopté la recharge sans-fil Qi en 2017, en rejoignant le Wireless Power Consortium (qui s’occupe des normes en matière de recharge), la marque californienne avait décidé en 2020 de faire bande à part. L’iPhone 12 introduisait un nouveau type de recharge sans-fil nommé MagSafe, basé sur le standard Qi, mais équipé d’un connecteur magnétique, pour stabiliser la recharge et faire léviter l’iPhone.

Personne n’aurait pu imaginer un tel scénario, mais le Wireless Power Consortium a décidé de se ranger du côté d’Apple. Au CES 2023, il avait annoncé la création du Qi2, une évolution du standard lancé en 2008 basée sur les travaux d’Apple. En attendant les premiers terminaux Android compatibles, Belkin vient de dévoiler ses deux premiers chargeurs Qi2, qui utilisent des aimants pour tenir l’appareil qu’ils rechargent. Les iPhone sont rétroactivement compatibles.

Le MagSafe est devenu la norme

C’est à Berlin, à l’occasion du salon IFA, que Belkin a présenté ses deux premiers chargeurs Qi2. Ils ressemblent à des chargeurs MagSafe, mais peuvent techniquement fonctionner avec des appareils non-Apple, à condition que leurs fabricants les équipent d’aimants pour les rendre compatibles avec la nouvelle recharge sans-fil.

Les deux idées de Belkin sont les suivantes :

  • La station de recharge sans fil 3-en-1, qui propose un support Qi2 aimanté (15 W), un support Qi classique (5 W) et un port USB-C, pour recharger un appareil filaire ou une Apple Watch à l’aide d’un adaptateur. À noter que le Qi2 peut techniquement recharger un appareil en Qi normal, sans l’aimant qui le maintient.
Qi2 // Source : Belkin
Ce chargeur peut s’occuper de trois appareils en même temps. // Source : Belkin
  • La station de recharge sans fil convertible, qui peut se transformer en socle debout (pour faire flotter un smartphone) ou en tapis de recharge (pour poser un téléphone). Il s’agit d’un seul support Qi2.
Qi2 // Source : Belkin
En fonction de l’appareil qu’on utilise, le chargeur convertible de Belkin peut s’allonger, pour les appareils non aimantés. // Source : Belkin

Le Qi2 devrait faire ses débuts début 2024

On ne connaît pas encore les prix de ces deux produits, mais Belkin indique de toute manière qu’ils ne seront pas lancés avant la fin de l’année 2023 (pour le 3-en-1) et début 2024 (pour le socle convertible). Ce n’est pas réellement une surprise, puisqu’Apple est le seul constructeur compatible pour l’instant. Il faudra sans doute attendre les nouveaux terminaux haut de gamme de Samsung, Google ou Xiaomi pour voir le Qi2 devenir la norme de l’univers Android. Il s’agit dans tous les cas d’un changement important, puisque la recharge sans-fil a très peu évolué en 15 ans. Seules quelques marques, comme Oppo ou Xiaomi, ont tenté de l’accélérer avec des technologies propriétaires.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !