De tous les partis politiques en France, les Socialistes sont les seuls à avoir ouvertement pris position contre les poursuites judiciaires lancées à l’encontre d’internautes. Le PS demande une grande négociation entre tous les acteurs concernés. Mais non sans commettre une petite « bourde ».

« Nous avons demandé un moratoire des poursuites judiciaires, engagées uniquement contre des internautes« , rappelait le bureau national du Parti Socialiste dans un communiqué paru mardi 19 octobre. Et le bureau de continuer : « Par ailleurs, il est essentiel de vérifier que les intermédiaires techniques ne donnent pas accès à des sites de téléchargement gratuit, donc illégal, tout particulièrement lorsqu’ils sont hébergés à l’étranger« .

Gratuit, donc illégal ?

Notre chaîne de téléchargements par P2P est gratuite, elle ne nous semble pas illégale. Et que dire des nombreux sites qui diffusent gratuitement de la musique sur Internet. Sont-ils toujours illégaux ? En voici une liste (loin d’être exhaustive) dont la légalité n’est semble t-il pas à démontrer :

Magnatune.com
DMusic.com
SoundClick.com
Musique-Libre.org
Ethymonics.co.uk
MP34U.com
Live Music Archive

Il faut faire attention à ne pas faire le jeu des majors qui souhaitent créer l’amalgamme entre gratuité et illégalité.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !