L’Ukraine a dévoilé les images d’une attaque avec un nouveau drone de combat, le « Vampire ». Ce mini-drone est spécialisé dans les attaques nocturnes.

L’Ukraine fabrique désormais ses propres mini-drones de combat. Le ministre ukrainien du numérique, Mykhaïlo Fedorov, a dévoilé le 21 août une vidéo d’attaque d’un nouvel appareil baptisé « Vampire ». Les images montrent une opération de largage d’explosif sur un blindé, un procédé presque ordinaire aujourd’hui, tant cette méthode est utilisée depuis le début de l’invasion de l’Ukraine en février 2022.

Le « Vampire » attaque – évidemment – de nuit et se sert d’une caméra thermique pour repérer et viser la cible. L’appareil lâche une grenade anti-char sur un dépôt d’essence et un blindé russe durant sa mission. Le ministre ajoute également que l’engin aurait résisté à des systèmes de brouillage par des fusils anti-drones et serait rentré sans difficulté à sa base ukrainienne.

Il est impossible de vérifier cette information pour l’instant. Des systèmes pour réduire radicalement la puissance du brouillage existent bien et certains sont même développés en France. L’attaque aurait eu lieu dans la zone de Bakhmout, à l’est de l’Ukraine, où les combats restent intenses.

Une hausse de la production de drone de guerre

L’Ukraine aurait déjà envoyé 270 « Vampires » sur le front. D’abord produit pour porter des colis – notamment pour des missions humanitaires après l’explosion du barrage de Kakhovka – ces appareils peuvent aujourd’hui larguer jusqu’à 15 kg d’explosif. Ce nouveau modèle est équipé de six hélices, vole jusqu’à 400 mètres de hauteur et a une portée de 10 km. « Les drones Vampire de fabrication ukrainienne sont équipés de caméras thermiques, ce qui les rend excellents pour les opérations et la détection de cibles hostiles au crépuscule et la nuit » peut-on lire dans un communiqué.

Mykhailo Fedorov, le ministre ukrainien du numérique, s'affiche avec les « vampire ». // Source : Ministère ukrainien du numérique
Mykhailo Fedorov, le ministre ukrainien du numérique, s’affiche avec les « vampire ». // Source : Ministère ukrainien du numérique

L’Ukraine a augmenté sa production locale de drone combat pour s’affranchir de l’aide occidentale et expérimente déjà plusieurs nouveaux appareils, dont le « vampire ». « Avant l’invasion à grande échelle, l’industrie ukrainienne se concentrait essentiellement sur la reconnaissance aérienne. Depuis un an, l’Ukraine produit différents types de drones : FPV [vue à la première personne], bombardiers, large rayon d’action » a déclaré le ministre ukrainien du numérique. Un moyen d’attaque peu onéreux, mais qui peut se révéler très efficace.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !