« Free », dans la langue de Shakespeare, veut dire soit gratuit, soit libre, la traduction dépendant généralement du contexte. Lorsque l’on parle de musique, « Free » veut souvent dire libre et gratuit. Mais pas toujours…

Free Record Shop est une société hollandaise au nom prometteur. Ne nous y trompons cependant pas, les disques qu’elle propose à la vente n’ont rien de « libres et gratuits ». Le groupe néerlandais a ainsi ouvert mardi son site Freedownloadshop.nl, au nom encore plus cocasse.

Contrairement à ce que le nom de domaine pouvait laisser penser aux internautes anglophiles, le service de musique en ligne de Free Record Shop est tout sauf un site orienté « copyleft ». On y trouve en effet un catalogue de 250.000 chansons au format WMA, protégées contre la copie, et proposées entre 0.89€ et 1.19€. Réservé au Benelux, le service sera ouvert dans les prochains mois aux marchés de la Norvège et de la Finlande, et devrait doubler son catalogue d’ici la fin de l’année.