Les accidents bêtes, ça arrive. Negativland nous apprend que la vidéo top-sacrée-pour-utilisation-privée seulement qu’ils ont réalisé à partir de la Passion du Christ a été volée par des hackers sans scrupule. Malheureusement, la vidéo est déjà disponible en masse sur les réseaux P2P, et est donc maintenant hors de leur contrôle.

La vidéo de 4 minutes et 14 secondes est un mix de la vision sanguinolente et hautement contestée du film de Mel Gibson, et de 27 autres films réalisés sur les derniers instants de la vie de Jésus. Negativland voulait y exprimer sa propre vision de la Passion.

Malheureusement comme l’explique leur communiqué de presse, le fichier est déjà disponible sur certains logiciels de P2P comme Kazaa, Soulseek, ou BitTorrent. C’est donc par solidarité que nous vous demandons de ne pas télécharger l’une des versions mpeg2, mpeg4 ou DivX disponibles, et de ne surtout pas utiliser BitTorrent pour ce faire.

La loi américaine sur le droit d’auteur interdit en effet de casser la protection d’un DVD pour réaliser ce genre de « collage », et Negativland préfèrerait ne pas être poursuivi pour une chose aussi bête que ce qu’ils pensaient être une réutilisation artistique et privée de leurs vidéos. Vraiment trop bête.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.