Les courriers urgents ne pourront plus être envoyés avec un timbre rouge à compter du 1er janvier 2023 : ils vont devoir se contenter d’une nouvelle invention : la « Lettre en ligne  ».

Le timbre rouge est mort, vive la « e-lettre rouge ». La Poste a annoncé que cette vignette historique allait disparaître au 1er janvier 2023, car trop peu utilisée par les Françaises et Français. « Mais il sera toujours possible d’envoyer des courriers urgents en utilisant notre service hybride, la lettre en ligne (ou e-lettre rouge) », précise le service postal.

À quoi servait le timbre rouge ?

Le timbre rouge existait depuis 1849 en France. Il sert à envoyer un courrier ou un colis en moins de 24 heures. Cependant, comme l’a rappelé France Info, l’utilisation du timbre rouge a été divisée par 14 depuis 2010 : les coûts engendrés (transport en bateau, voire en avion) ne sont plus rentabilisés par le nombre d’utilisateurs.

C’est pour cette raison que le prix du timbre rouge a beaucoup augmenté en dix ans : il est passé de 60 centimes à 1,49 euro, soit +148 % (là où le timbre vert, quasiment au même prix en 2012, n’atteint que 1,16 euro, soit 103 %).

« L’utilisation de la lettre prioritaire tend à disparaître, remplacée par des communications électroniques type email et SMS », explique aussi la Poste.

Les timbres rouges ne serviront plus à rien au 1er janvier 2023  // Source : La Poste
Les timbres rouges ne serviront plus à rien au 1er janvier 2023.

C’est quoi, une e-lettre rouge ?

La lettre en ligne, ou e-lettre rouge, est censée remplacer le timbre rouge. Dans les faits, le parcours proposé a des allures d’usines à gaz, par rapport au gain obtenu. Il faut :

  • Se rendre sur le site de laposte.fr, et choisir si vous souhaitez rédiger votre message directement sur le site ou importer un texte que vous aviez rédigé au préalable.
  • Vous envoyez le texte, sur le site.
  • Le bureau de Poste le plus proche de votre destinataire imprime le contenu de l’email
  • Il le met dans une enveloppe.
  • Un facteur ou une factrice ira déposer l’enveloppe chez le ou la destinataire.

Les démarches pourront être faites en ligne de chez soi sur laposte.fr (en créant un compte) ou « depuis un bureau de Poste avec l’aide d’un conseiller clientèle ou d’un automate », explique l’organisation. On entrevoit déjà les potentiels ralentissements engendrés si l’aide d’un conseiller sera nécessaire pour chaque email à envoyer.

Cela signifie que ne seront concernés par ce service que des messages textuels ; les cartes postales personnalisées, par exemple, devront se contenter d’un timbre vert (qui garantit d’ailleurs désormais une livraison en 3 jours au lieu de deux).

Pour rédiger une Lettre Prioritaire en passant par le web // Source : laposte.fr
Le site pour rédiger une lettre prioritaire en passant par le web. // Source : laposte.fr

Que se passe-t-il si j’ai encore des timbres rouges en 2023 ?

La Poste explique que si vous utilisez encore des timbres rouges après le 1er janvier 2023, votre courrier sera bien envoyé, mais la temporalité de distribution pourra s’étendre jusqu’à trois jours au lieu d’une journée.

Peut-on parler de timbre digital ?

La e-lettre n’a rien à voir avec le timbre digital, qui est une initiative que la Poste n’a pas encore déployée, mais qui est en cours de test. L’objectif est de permettre à des Françaises et Français d’affranchir leur courrier sans avoir à y coller des timbres, avec un code alphanumérique qu’il suffira de recopier sur une enveloppe. Le timbre digital devrait être lancé courant de l’année 2023.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !