Sharman Networks, le propriétaire de KaZaA, vient de mettre en demeure un certain nombre de hollandais de cesser d’offrir le programme Kazaa Lite sur leur site. Motif : violation de droits d’auteur et atteinte à la réputation de la marque.

Christiaan Alberdingk Thijm du cabinet d’avocats SOLV est connu pour avoir défendu avec succes KaZaA dans ses démêlés avec la justice néerlandaise. Il confirme cette fois l’envoi en nombre d’un courrier dans lequel les destinataires sont priés de signer une déclaration qui les engage « à cesser leurs pratiques et à reconnaître à KaZaA le droit de réclamer un dédommagement complet« . Il leur est reproché, en offrant en téléchargement Kazaa Lite, de contrevenir à la législation sur les droits d’auteur ainsi que d’utiliser illicitement une marque déposée, nuisant ainsi « à la réputation soigneusement bâtie [de KaZaA] » (sic) et causant des dommages jugés considérables.

Kazaa Lite est en effet une version non officielle et pourtant très populaire du plus célèbre des logiciels de P2P, offrant des spécificités intéressantes dont l’absence totale de spyware et adware. Ce n’est pas la première fois que Sharman essaie ainsi de museler Kazaa Lite, sans grand succès. Il y a quelques mois, Google avait reçu une injonction de retirer de son moteur de recherche les liens vers le logiciel incriminé. Google avait alors obtempéré, mais en retirant seulement les liens mentionnés dans la demande, laquelle fut affichée publiquement dans les résultats de recherche…

Personne ne sait pour l’instant qui est derrière Kazaa Lite mais selon Alberdingk Thijm, l’auteur serait néerlandais et Sharman aurait bon espoir de l’identifier bientôt. Cette affaire met ainsi à nouveau en lumière la problématique des logiciels de P2P détournant des technologies sans l’autorisation expresse de leurs auteurs, tels eMule ou Shareaza, ainsi que le problème de la responsabilité des webmasters qui les diffusent.

Télécharger Kazaa Lite sur Ratiatum : (tant que c’est encore possible)

Kazaa Lite

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !