L'agence spatiale américaine guette le moindre signe d'activité du rover Opportunity, pris actuellement dans une intense tempête de poussière sur Mars.

Voilà maintenant trois semaines que les responsables de la mission Mars Exploration Rover n’ont plus la moindre nouvelle d’Opportunity, l’astromobile de la Nasa qui a atterri sur la planète rouge début 2004. La raison ? L’engin est pris dans une tempête de poussière d’une rare intensité, qui a pour effet d’obscurcir le ciel et, donc, le Soleil. Or, le fonctionnement d’Opportunity repose justement sur l’énergie solaire.

Dans un bref point de situation publié le 3 juillet, l’agence spatiale américaine indique que la tempête est toujours en cours sur Mars. Dans ces conditions, il est impossible pour le rover de recharger ses batteries. Pour éviter de gaspiller les rares ressources qui lui restent et avoir une chance de passer cette épreuve, Opportunity est entré dans un mode de conservation d’énergie.

Le silence d’Opportunity a été confirmé à Space.com par Ray Arvidson, de l’université de Washington à Saint-Louis et personnage-clé de la mission Mars Exploration Rover : « nous n’avons pas eu de nouvelles du rover depuis deux semaines ». Il est prévu que l’engin se réveille à des intervalles réguliers mais espacés afin de voir si la situation s’est améliorée. Sinon, il rebascule en mode veille.

Par rapport à ce que la NASA prévoyait au départ avec ce programme, Opportunity a dépassé toutes les espérances. Il faut en effet souligner que l’astromobile ne devait servir que pendant 90 jours martiens. Celui-ci a finalement fonctionné pendant quatorze ans : en début d’année, il a passé le cap des 5 000 jours de fonctionnement et a pris au cours de sa carrière plus de 225 000 clichés de Mars.

Partager sur les réseaux sociaux