Phil Spencer a expliqué qu'il n'y aura pas de Xbox 100 % dédiée au streaming de jeux vidéo.

En juillet 2018, des rumeurs prêtaient à Microsoft l’envie de décliner la prochaine génération de console en deux versions : une box orientée vers le streaming et une déclinaison plus traditionnelle. Durant l’E3 2019, la firme de Redmond a officialisé la Xbox Scarlett, qui succèdera à la Xbox One X avec des caractéristiques qui font rêver. Et la box dans tout cela ? «  Nous ne travaillons pas sur une console 100 % orientée vers le streaming à l’heure actuelle » a précisé Phil Spencer dans les colonnes de Gamespot le 15 août 2019.

L’idée d’une Xbox très accessible et simpliste avait du sens pour Microsoft, dont la plateforme de cloud gaming, baptisée Project xCloud, paraît très avancée (bêta publique attendue au mois d’octobre). La box aurait pu servir de Cheval de Troie dans les salons mais, visiblement, la multinationale a d’autres plans dans les tiroirs.

Microsoft Project xCloud // Source : Microsoft

Microsoft vise les téléphones avec xCloud

Microsoft ne veut sans doute pas cannibaliser les ventes de la Xbox Scarlett avec un produit peu onéreux qui offrirait déjà une expérience de jeu confortable (avec une bonne connexion internet). Avec Project xCloud, Phil Spencer a d’autres appareils en tête qu’une console Xbox. Il indique : « Nous visons le téléphone dans votre poche pour le streaming et la console que nous avons permet de jouer localement. » 

Pour l’intéressé, le cloud gaming est davantage une porte d’entrée vers des appareils qui n’ont pas été conçus par Microsoft. Durant l’E3, il était possible de tester la technologie sur des téléphones conçus par Samsung. Ce positionnement confirme les propos que nous avait tenus Phil Spencer en juin dernier. À l’époque, il révélait que «  la meilleure façon de jouer restera sur une console » dans le sens traditionnel du terme (le jeu est installé et/ou lu depuis un disque).

À l’E3 2018, le même Phil Spencer annonçait pourtant que ses équipes travaillaient sur plusieurs consoles. La stratégie a changé depuis. Ou bien peut-on espérer différentes déclinaisons de la Scarlett, avec par exemple un modèle dépourvu de lecteur de disque (comme la Xbox One S All-Digital Edition). Dans tous les cas, une chose est gravée dans le marbre : Microsoft continuera de vendre des consoles normales dans les années à venir. Tant mieux pour celles et ceux qui ne croient pas au cloud gaming et/ou n’ont pas un débit suffisant pour en profiter.

Partager sur les réseaux sociaux