Slightly Mad Studios, studio qui se cache derrière la franchise Project CARS, a pour projet de lancer une console.

Ian Bell, CEO et fondateur de Slightly Mad Studios, connu pour sa franchise Project CARS, a annoncé le développement d’une nouvelle console dans un tweet plein de promesses publié le 2 janvier 2019.

«  Qu’est-ce que la Mad Box ? C’est la console la plus puissante jamais conçue… C’est vraiment ‘fou’… Vous voulez de la 4K, vous voulez de la réalité virtuelle à 60 fps ? Vous voulez un moteur graphique gratuit pour développer vos jeux dessus ? Vous l’avez », a-t-il expliqué sur le réseau social. Comme son compte Twitter venait d’être créé, son message est devenu légitime grâce à un retweet de Slightly Mad Studios. Pourtant, nous ne sommes pas un 1er avril…

L’annonce zinzin de 2019

On a forcément du mal à imaginer comment un studio spécialisé dans les jeux de voitures pourrait commercialiser une console ambitieuse. Interrogé par Ars Technica le 2 janvier 2019, Ian Bell a livré quelques détails supplémentaires. «  L’industrie a besoin de concurrence », se permet-il de lancer. La Mad Box sera normalement lancée d’ici trois ans et demi, à un prix standard pour une machine de nouvelle génération. 

Moqué par les joueurs sur « la réalité virtuelle à 60 fps », Ian Bell précise que ce sera 60 fps par œil. Dans les colonnes de Variety, il souligne : «  [La console] sera compatible avec la majorité des casques VR actuels et à venir et les caractéristiques seront proches d’un PC puissant de 2021 ». Pour parvenir à ses fins, Slightly Mad Studios serait déjà en discussion avec des potentiels partenaires. 

« Nous nous attendons à ce que les bons développeurs soient en accord avec la puissance et la rentabilité que nous prévoyons avec la Mad Box », clame Ian Bell, qui estime que les jeux exclusifs resteront à la discrétion des studios — « Nous n’avons pas prévu de payer les développeurs pour exclure les autres constructeurs ». Sony, Microsoft et Nintendo peuvent donc lâcher un gros ouf de soulagement.

Project CARS

Partager sur les réseaux sociaux